L’Boulevard signe son retour

L’Boulevard signe son retour

Du 13 au 22 septembre 2013, la métropole abritera un retour décoiffant du Boulevard fest. Elles ne sont que deux petites années d’absence, mais chez les mélomanes, les vrais, ceci a semblé durer une éternité. Pour leur grand plaisir, le festival L’Boulevard est de retour cette année pour une 14ème édition qu’il fêtera de la plus digne des façons. Dark Tranquility, Rachid Taha, The Herbaliser, Bob Maghrib, ces têtes d’affiche taperont fort les décibels. 

On ne saurait classer L’Boulevard dans la même catégorie que tous ces festivals qu’offre la scène artistique marocaine. En mettant à l’honneur la nouvelle scène alternative et en donnant écho aux cultures urbaines, l’EAC Boulvart, association organisatrice de l’évènement, joue sur un terrain où pour une raison ou une autre, peu de festivals osent s’aventurer. Moins commercial et plus authentique, L’Bulevard se refuse le statut de «produit de comptoir» et nous livre de ce fait une édition aussi riche qu’ébouriffante. Comme à l’accoutumée, L’Boulevard mettra à l’honneur la relève des musiques alternatives au Maroc. Des talents, le pays en regorge et c’est en les invitant sur la scène de la Fabrique culturelle des abattoirs de Casablanca du 13 au 15 septembre que l’EAC L’Boulvart entend les soutenir. Pour cette édition, entre interprètes de fusion, rock ,métal et Rap, 23 groupes ont été sélectionnés à travers le Royaume afin de participer à la compétition du Tremplin L’Boulevard. 

Ce ne serait pas tout. Du 19 au 22 septembre, la scène du C.O.C abritera des artistes de haut calibre et il faut dire qu’il y en aura pour tous les goûts. Pour les mordus du death métal, l’un des groupes très attendus sur la scène marocaine, sera invité par l’EAC L’Boulvart. Il est question du groupe suédois Dark Tranquility qui se produira sur la même scène que d’autres artistes d’une carrure non des moindres. On en cite entre autres les Anglais The Herbaliser, Lazywall, Rachid Taha et le charismatique Mad Sheer Khan. Casablanca vibrera également sous des rythmes familiers avec Mahmoud Bassou, Barry ainsi que Aziz Sahmaoui & University of Gnawa à côté desquels  DJ Agharass,  le collectif Bob Maghrib (Bob Marley Revival with sounds from Morocco), et nombre d’autres artistes enchanteront le public.

Puisque nouvelle scène est loin d’être un terme réduit à la musique et que seule la musique ne saura représenter la scène urbaine marocaine, la 14ème édition de L’Boulevard  propose aussi, en marge de sa programmation musicale, des ateliers, du graffiti, du street art et des compétitions de sport. S’ajoute à cela l’habituel Souk associatif et musical. Libérez donc vos agendas, ça promet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *