L’Boulevard : Une 18ème édition dédiée à la mémoire de Amal Samie

L’Boulevard : Une 18ème édition dédiée à la mémoire de Amal Samie

Outre cet hommage, l’équipe du L’Boulevard consacre la première partie de son festival à la compétition Tremplin qui aura lieu du 14 au 16 septembre au stade du RUC.

Le festival L’Boulevard dédié aux musiques actuelles et à la culture urbaine revient cette année du 14 au 16 septembre avec une 18ème édition pleine de nouveautés. Cette année, ce festival rendra hommage au journaliste Amal Samie, surnommé «Tonton», décédé le 27 janvier dernier et l’un des premiers à croire et à soutenir L’Boulevard depuis sa création en 1999. «Il était de toutes les éditions présent, impliqué et bienveillant. Sa personnalité résumait à elle seule l’esprit de L’Boulevard. Si le passage symbolique à l’âge adulte se fait sans lui, cette 18ème édition lui est dédiée», indiquent les organisateurs dans un communiqué. Cet hommage se ressentira aussi à travers le programme du festival, notamment le choix des groupes qui reflète ses goûts musicaux comme Africa Ban ou Moroccan Tribute to Pink Floyd. Une résidence artistique a également été mise en place cette année spécialement pour lui rendre hommage. «Elle réunit plusieurs de ses amis musiciens et reprendra un répertoire rock qui lui ressemble», explique-t-on. L’hommage ne s’arrête pas là. Pour immortaliser sa mémoire, une fresque murale sera réalisée en son honneur, ainsi qu’un petit livret compilant tous ses textes pour le magazine annuel du festival consacré à la création alternative, «L’Kounache». Outre cet hommage, l’équipe du L’Boulevard consacre la première partie de son festival à la compétition Tremplin qui aura lieu du 14 au 16 septembre au stade du RUC. «Si les journées sont consacrées à départager les candidats devant les yeux du public et du jury, les soirées sont également remplies de concerts, avec des groupes marocains et internationaux dont la réputation n’est plus à faire». La deuxième partie du festival prendra ensuite place du 20 au 23 septembre et permettra aux jeunes pousses sacrées durant la compétition de partager la scène avec des têtes d’affiche de renom. À partir du 20 septembre, les Casablancais pourront danser aux  rythmes chaâbi-groove de l’orchestre national de Barbès, sur le dub et reggae anglo-guyanien de Mad Professor & The Robotiks. Les fans du groupe Shayfeen pourront aussi les retrouver sur la scène du stade en compagnie du rappeur Madd. Le raï new wave s’invite également à cette 18e édition avec le groupe Sofiane Saidi & Mazalda.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *