Le « CESAM » fait son show

Le « CESAM » fait son show

Pour la 24ème année, la Confédération des étudiants stagiaires africains étrangers au Maroc (CESAM) organise sa semaine culturelle. Celle-ci englobe des conférences, des ballets ainsi que des tournois sportifs avec des compétitions, en basket, en football et en volley ball. Cette année, les organisateurs ont ajouté une autre discipline à la compétition, et qui n’est autre que l’athlétisme. Le coup d’envoi de cette manifestation a été donné samedi dernier à la cité universitaire internationale à Rabat. avec l’inauguration d’une exposition philatéliste sur le thème : « Le timbre au service de la coopération internationale ».
A l’instar des éditions précédentes, les organisateurs ont prevu des conférences et des débats, ainsi que des ballets africains et des matchs sportifs. Le but serait en gros de diffuser la culture africaine et de communiquer sur les différents problèmes qui touchent le continent africain. Des problèmes récurrents comme ceux du SIDA et des maladies sexuellement transmissibles sont la panacée de cette semaine culturelle. Des thèmes répétitifs mais qui intéressent les étudiants et qui sont censés les interpeller. A cette question de répétitivité des sujets choisis, le secrétaire général de la CESAM, Baldagai Kotchiméré, explique cela par les contraintes de partenariat tout en déclarant que ces thèmes ont chaque année un angle d’originalité. «les conférences sur les IST/sida reviennent chaque année, certes, mais prennent à chaque fois une ampleur
différente» a déclaré Baldagai Kotchiméré élu à la tête de cette confédération, cela fait maintenant 7 mois. Il évoque, néanmoins, quelques contraintes qui justifient le choix des thèmes. Il s’agit de l’intérêt des partenaires qui les soutient dans l’organisation de cette manifestation annuelle. «Nous avons des partenaires qui doivent se retrouver également à travers les thèmes que nous proposons. Ils ont eux aussi leurs intérêts ». En ce qui concerne l’ampleur de cette 24 ème édition par rapport aux précédentes les organisateurs parlent d’un bond en avant même si ils ressentent une absence de motivation de la part des étudiants. «Nous faisons des efforts pour que cela puisse aboutir, même si on est conscients des difficultés auxquelles nous devons faire face».
Pour cette 24ème édition, la nouveauté réside essentiellement dans l’introduction d’une nouvelle discipline sportive dans les compétitions, à savoir l’athlétisme. Le tournoi d’athlétisme aura lieu à la salle de la cité universitaire Souissi I. Pour ce qui est des habituels matchs de football et de basket ball, ces derniers se dérouleront chaque jour à la Cité universitaire internationale de Rabat. Toutes ces manifestations sont réalisées par des étudiants avec le soutien de l’agence marocaine de coopération internationale. Cependant, les organisateurs sont un peu déçus compte
tenu du manque d’intérêt que cet événement suscite chez les Marocains. «Nous faisons cela pour les Marocains, et non pour nous, car notre culture nous la connaissons, nous voulons la partager avec nos compatriotes marocains, mais on remarque qu’ils sont très rares à assister à cet évènement».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *