Le chorégraphe Larbi Cherkaoui récompensé à l’Unesco

Le chorégraphe Larbi Cherkaoui récompensé à l’Unesco

Le chorégraphe et danseur marocain de renommée internationale Sidi Larbi Cherkaoui se verra décerner, mercredi 13 avril à Paris, le titre de «Jeune artiste pour le dialogue interculturel entre les mondes arabe et occidental» de l’UNESCO, a-t-on appris auprès de l’institution onusienne. Sidi Larbi Cherkaoui, dont les oeuvres illustrent «la rencontre entre les cultures et l’exploration de l’identité», fait partie d’une vingtaine de jeunes artistes de différentes nationalités, récompensés par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, pour «leur promotion du dialogue arabo-occidental», a-t-on appris de même source. Cette distinction, initiative s’inscrivant dans le cadre d’une série de projets établis par l’UNESCO et l’Alliance des civilisations et financés par l’Espagne, reconnaît «la contribution exceptionnelle de ces jeunes qui s’expriment par la musique, la danse, l’écriture, le théâtre, le cinéma ou la photographie» et contribuent au dialogue et à l’échange entre les cultures arabe et occidentale. L’objectif est de faire «connaître leur travail et d’encourager des démarches similaires de la part d’autres jeunes». Né en Belgique, où il vit actuellement, Cherkaoui (35 ans) ne débute la danse qu’à l’âge de 16 ans mais très vite a pu se faire un nom dans le milieu de la danse contemporaine. Très apprécié par la critique internationale, cet artiste nourri d’influences arabes et occidentales dès son enfance est aujourd’hui un des artistes les plus en vue de la scène chorégraphique européenne.  Il travaille avec les plus grandes compagnies et les plus grands théâtres du monde, dont le Sadler’s Wells Theatre (Londres) où il est Artiste Associé et le Grand Théâtre de Genève, et a reçu de nombreux prix.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *