Le cinéma palestinien à l’honneur

Douze longs métrages représentant les créations cinématographiques féminines sont en compétition  pour le grand Prix du Festival international du film de femmes de Salé dont la 3ème édition se tiendra du 28 septembre au 3 octobre. Cette manifestation culturelle est organisée par l’association Bouregreg sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en collaboration avec les autorités et les élus de la ville et de la région. «Cet événement se veut un regard croisé de femmes et d’hommes sur des questions relatives aux conditions de la femme à partir d’une approche cinématographique qui privilégie la création et la confrontation artistique», soulignent les organisateurs. Dédiée uniquement aux films réalisés par les femmes, cette manifestation culturelle réunira des films récents, de qualité, ayant une existence médiatique à l’étranger et éventuellement encore inédits au Maroc. Parmi ces longs métrages sélectionnés pour la compétition officielle, on cite «La neige» de Aïda Begic, «Portraits de femmes chinoises» de Yin Lichuan et «Kharboucha» du réalisateur marocain Hamid Zoughi.
Le jury de cette compétition est composé de sept femmes, de différents horizons, cultures et nationalités.
La présidence du jury sera assurée par l’actrice allemande Isolde Barth aux côtés d’autres membres femmes notamment la réalisatrice et distributrice marocaine Imane Mesbahi. Cinq prix seront offerts aux gagnants de cette compétition. Il s’agit du grand Prix du Festival de Salé, doté d’une récompense de 50.000 DH, le Prix spécial du jury, le Prix du scénario, le Prix de l’interprétation féminine et le Prix de l’interprétation masculine. Le cinéma palestinien est l’invité d’honneur de cette 3ème édition où seront projetés 25 films palestiniens entre courts-métrages et documentaires. Par ailleurs, la salle de conférence du complexe «Dawliz» connaîtra la projection de six longs-métrages à l’occasion de la 50ème anniversaire du film marocain. Dans ce cadre, un hommage sera rendu à des réalisatrices marocaines telles que Farida Bourquia, Farida Benlyazid, Imane Mesbahi, Laïla Kilani et Zakia Tahiri. En parallèle à ces activités, deux conventions de partenariat seront signées avec la Société des réalisateurs de film français et la fondation palestinienne «Shashat».
La cérémonie d’ouverture de cette manifestions débutera par la projection du film intitulé «Amerrika» de la réalisatrice américaine d’origine palestino-jordanienne Cherien Dabis. Le film intitulé «Rachel se marie» du réalisateur américain Jonathan Demme clôturera la troisième édition de ce festival.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *