Le Crédit Agricole rend hommage au patrimoine rural

La capitale du Royaume abrite désormais un nouvel espace d’art et de culture. Il s’agit de «L’espace du Crédit Agricole pour les arts et le patrimoine rural» qui a ouvert ses portes au public. Situé en plein centre-ville de Rabat, cet espace dédié à tous les arts issus du monde rural a été inauguré  mercredi 17 décembre au siège du Crédit Agricole par l’exposition «Nos trésors du terroir… Coutumes et modes de vie séculaires». Et ce, en présence de plusieurs ministres, notamment Aziz Akhannouch ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Salaheddine Mezouar, ministre de l’économie et des finances, Anis Birou, secrétaire d’Etat chargé et de l’artisanat, Nawal El Moutawakil ministre de la Jeunesse et des Sports et Nizar Baraka, ministre des Affaires économiques et générales.
«Cet espace est dédié à tous les arts issus du monde rural, qui font la fierté de notre pays aujourd’hui, et qui font partie d’un patrimoine national perpétré par des femmes et des hommes pendant plusieurs siècles», a indiqué à ALM Karima Boulahya Mezouar directrice de l’espace et initiatrice de l’événement. «L’espace du Crédit Agricole pour les arts et le patrimoine rural» qui s’étend sur une superficie de 1500 M2, se  démarque des espaces d’art conventionnels. «Nous voulons faire de cette galerie un espace ouvert au monde rural et aux jeunes créateurs. Nos produits du terroir sont un trésor et avant tout un art.
Nous sommes une banque rurale et à travers cette exposition, nous avons commencé par le coeur de notre métier», a souligné Karima Boulahya Mezouar. Cet espace comprend également une médiathèque de 120 places qui peut accueillir des conférences, des tables rondes et diverses représentations artistiques et culturelles. Ainsi, selon les organisateurs, l’objectif de cette exposition est de valoriser les produits ruraux, les coopératives, et de donner la chance aux énergies qui existent dans le monde rural, de s’exprimer et de montrer leur savoir-faire. Cette exposition ouverte aussi le samedi et le dimanche, et adressée au grand public, propose aux visiteurs de découvrir plusieurs produits du terroir. Parmi ces produits, on cite les épices notamment «rass el hanout», une épice typiquement marocaine et qui est composée d’une cinquantaine d’autres épices et que le visiteur peut découvrir une à une.  Le câpre est également une épice qui fait la spécificité du Maroc, puisque ce dernier est le 1er exportateur du monde de cette épice. Selon Karima Boulahya Mezouar, 80% de la production mondiale de câpres est marocaine. D’autres produits et coopératives sont à découvrir, notamment la coopérative des femmes du village Aït Baâmran de Sidi Ifni qui expose des produits dérivés de la figue de barbarie. Il est question de raquettes de fruits, huiles cosmétiques, fruits desséchés, shampoing… et autres produits dérivés aux vertus insoupçonnées. Notons également les coopératives de Taliouine dans la province de Taroudant qui produisent le safran. Couscous à la menthe de pouliot, huile d’olive vierges, huile d’argan, miel et autres produits vedettes sont à découvrir dans cette exposition qui durera deux mois. Un site interactif, convivial et pédagogique présentant l’exposition est mis à la disposition des visiteurs de cet espace.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *