Le CSCA réduit de 5 à 4 ans la durée de la licence de l’opérateur «Hit Radio»

Le CSCA réduit de 5 à 4 ans la durée de la licence de l’opérateur «Hit Radio»

Le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) a décidé de réduire de 5 à 4 ans la durée de la licence accordée à l’opérateur «Hit Radio», indique un communiqué de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA). Cette sanction, assortie d’une amende de 70.000 DH, a été prise à l’encontre de l’opérateur pour «manquements aux obligations légales prévues par la loi relative à la communication audiovisuelle, le cahier des charges de l’opérateur et la charte déontologique», établie par l’opérateur et notifiée à la HACA. L’opérateur a été sanctionné après que le CSCA ait relevé qu’un terme d’une «très forte connotation immorale et impudique a été proféré, de manière récurrente et délibérée», lors des éditions des 18 et 27 mai dernier de l’émission «le Morning de Momo», «heurtant gravement la sensibilité des auditeurs et portant ostensiblement atteinte aux bonnes mœurs». Le CSCA a noté que l’opérateur «Hit Radio» se trouve en état de récidive eu égard aux décisions rendues par le CSCA, en date du 14 novembre 2007 et du 24 septembre 2008. Après avoir réaffirmé le principe de la liberté de la communication audiovisuelle, le CSCA rappelle que «cette liberté doit s’exercer dans le respect de la dignité de la personne humaine et de la moralité publique» et que «l’opérateur est tenu, par conséquent, d’assurer la maîtrise d’antenne en toute circonstance et d’assumer l’entière responsabilité des programmes qu’il met à la disposition du public à travers le service qu’il édite».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *