Le Festival de Fès bien vu outre-atlantique

Rappelant la mission spirituelle de S.M le Roi en tant que Commandeur des Croyants, le département d’Etat souligne dans son nouveau rapport, publié cette semaine, que  »la liberté religieuse est le résultat des relations interconfessionnelles amicales caractérisant la société » marocaine. Le Festival de Fès qui a célébré en juin dernier sa dixième année d’existence, a fait l’objet de reportages divers dans la presse écrite et audio-visuelle américaine. Avant la tenue de sa dixième édition dans la capitale spirituelle du Royaume, il avait fait l’objet d’une tournée de présentation à travers l’ensemble du territoire des Etats-Unis du 6 mars au 8 avril derniers.
Intitulé « Spirit of Fes », le festival itinérant avait connu un grand succès dès son inauguration dans l’enceinte de la prestigieuse bibliothèque du Congrès américain, en présence de plusieurs personnalités du monde académique, culturel et des arts aux Etats-Unis.
Le concert, accompagné de projections et de conférences, avait réuni des artistes aussi divers que Yacoub Houssein et Gabriel Meyer, la cantatrice Françoise Atlan, le percussionniste Jamey Haddad, le luthiste Farid Foulahi, l’ensemble Roudaniyate de la Hadra de Taroudant et le groupe de Gospel des Anointed Jackson Sisters. Quelque 30.000 personnes dans une vingtaine de grandes villes et de campus universitaires des EtatsUnis, ont ainsi vécu à l’heure de l’évènement baptisé  »De mon âme à la tienne » et conçu comme un message de paix et de dialogue entre les cultures, à travers la musique qui a le pouvoir de  »transcender les barrières » et de promouvoir  »la communion universelle », comme l’expliquent ses organisateurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *