Le festival des créateurs marocains vivant à l’étranger

Huit groupes de musique ont été invités. Guem a ouvert le bal le 24 juillet. Les membres de ce groupe vivent de France. Ils jouent une musique fondée sur la percussion. Les arrangements très savants qu’ils produisent ont enchanté les spectateurs. Il faut reconnaître que leur musique diffuse la joie de vivre.
Guem a cédé la place, sous un tonnerre d’applaudissement, au groupe Kasaba dont les membres résident en Hollande. Ils puisent leur art dans le répertoire de la chanson populaire marocaine. Mais ils la rajeunissent avec des instruments occidentaux. Le 25 juillet, Studio Pagol, et la chanteuse marocaine Leïla Ameziane, ont enrobé de grâce féminine la nuit casablancaise. Mais ce sont les spectacles de la clôture, samedi dernier, qui ont enchanté le plus les spectateurs.
Plus de 7000 spectateurs ont investi la place de la Wilaya pour assister aux concerts. De nombreuses personnes sont venues en famille. L’air de fête n’a pas été troublé par un seul incident. Et c’est dans une atmosphère très bon enfant que les concerts se sont déroulés. La soirée a débuté avec un concert du groupe Univebess dont les musiciens vivent en Belgique. Ils combinent d’une façon réussie reggae, rap et raï dans leurs chansons. La chanteuse brésilienne Monica Passos est entrée ensuite sur scène. C’est la révélation de la soirée ! Elle était accompagnée par une jeune chanteuse marocaine : Sophia. La Brésilienne prend du plaisir à chanter, et ce plaisir, elle sait le communiquer à son public.
On ne peut que féliciter les initiateurs du festival Rawafid. Cet événementt permet de garder le contact entre les créateurs marocains et leur pays. C’est également une excellente façon de se rendre compte des formes de création à l’étranger. Peut-être qu’il faut juste l’élargir à des modes d’expressions moins spectaculaires pour lui donner le statut d’un festival culturel important.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *