Le film «La pépinière du désert» ouvre le FIDA DOC

Le film «La pépinière du désert» ouvre le FIDA DOC

Le coup d’envoi de la deuxième édition du Festival lnternational du documentaire «FIDA DOC», a été donné mardi à Agadir, sous le signe de la sauvegarde de l’environnement. S’exprimant à l’ouverture de cette manifestation organisée par l’Association de culture et d’éducation par l’audiovisuel (ACEA),  Nouzha Idrissi, directrice du festival, a indiqué que cette édition sera marquée par l’organisation d’une journée dédiée à l’environnement avec une table ronde sur les enjeux de la biodiversité et une autre journée pour fêter le vingtième anniversaire de la convention internationale des droits de l’enfant. La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présentation du film intitulé «La pépinière du désert», signé Laurent Chevalier qui raconte l’histoire de deux Marocains. Mustapha qui vit dans une cité à Evry en banlieue parisienne, rend visite à son ami plus jeune. Ce fut le début d’une expérience nouvelle pour créer un vivier naturel dans une région gagnée par le désert. Douze films documentaires longs formats, provenant de Belgique, du Brésil, du Canada, de Chine, de France, d’Inde, d’Iran, du Liban, du Maroc, du Mexique, des Pays-Bas. du Pérou, de Qatar, et de Turquie sont en compétition lors de cette édition qui se poursuivra jusqu’au 14 novembre. A l’agenda de cette manifestation figurent également des rencontres professionnelles réunissant des producteurs et réalisateurs marocains, des séances en plein air pour aller à la rencontre du public dans différents quartiers de la ville et une table ronde sur les enjeux de la biodiversité, avec la question de la protection de l’arganier en particulier. Trois prix seront décernés lors de cette édition à savoir «le Grand Prix» «le Prix du jury» et «le Prix du public».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *