Le foie, un organe précieux à protéger

Le foie est un organe volumineux qui pèse 1,5 kg chez l’adulte. Il se situe à la partie haute et droite de l’abdomen. Sa circulation est particulière et comporte une nourricière, riche en oxygène, qui permet au foie de vivre comme les autres organes du corps, et une autre fonctionnelle, dans laquelle le foie va jouer son rôle physiologique. Le sang est amené par la veine porte chargée de toutes les substances absorbées par le tube digestif.
Le foie intervient dans le métabolisme de ce que nous mangeons, c’est-à-dire les glucides ou hydrates de carbone (c’est-à-dire les sucres en général), les lipides (les corps gras comme les graisses ou les huiles) et les protides (viandes, poissons, œufs…)
Le métabolisme correspond à l’ensemble des transformations chimiques, décomposables en réactions simples, qui se produisent dans une cellule ou un organe.
Pour les glucides, le rôle du foie est capital car il participe à l’équilibre de la glycémie, le taux de sucre dans le sang.
Quand nous ingérons les sucres, le foie va capter le glucose sanguin et le stocke sous forme d’une autre substance qui est le glycogène, sous le contrôle de l’insuline, substance secrétée par le pancréas. En cas de besoin de sucre, après un effort physique ou intellectuel ou pendant le jeûne, le foie va restituer le sucre à partir de la transformation du glycogène. C’est la glycogénolyse ou lyse du glycogène.
Pour les lipides, le foie assure la régulation du taux de cholestérol sanguin.
Le foie assure une fonction de stockage des acides gras en cas d’excès. Il peut les restituer dans la circulation selon les besoins du corps. Et il existe un équilibre entre le stockage et la libération. Cet équilibre peut être modifié par un apport alimentaire riche en lipides.
Pour les protides, le rôle du foie est très important. Il intervient dans le stockage et la libération des acides aminés, mais fabrique également de nombreuses protéines (albumine par exemple), les facteurs de la coagulation sanguine, ce qui explique des perturbations du bilan en cas de maladie hépatique. Le foie a également une fonction de détoxication de l’organisme, éliminant ainsi les substances nuisibles pour l’organisme. Il intervient dans le métabolisme, l’utilisation et le stockage des vitamines et du fer. Et participe à l’équilibre de l’eau et des sels minéraux dans l’organisme.
La bile de son côté est sécrétée par les cellules du foie et sera drainée et stockée dans les conduits biliaires extra-hépatiques que constituent les canaux biliaires et la vésicule biliaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *