«Le jardin de Samira» de Latif Lahlou met en avant à Marrakech toutes les facettes de la nouvelle star marocaine Sanae Mouziane

«Le jardin de Samira» de Latif Lahlou met en avant à Marrakech toutes les facettes de la nouvelle star marocaine Sanae Mouziane

Un public nombreux de cinéphiles et de critiques a envahi, la «salle des ministres» du Palais des congrès de Marrakech où fut projeté le long métrage «Le jardin de Samira» de Latif Lahlou en compétition pour le grand Prix du Festival international du film de Marrakech. La vie d’un couple, Driss (Mohamed Khouyyi) et Samira (Sanae Mouziane), noyé dans la tourmente de l’être et du paraître, du dit et du non dit, a constitué la trame de ce film. Un homme veuf et assez âgé, et une femme Samira tout juste sortie de l’école, que rien ne réunit sauf le mariage arrangé et le mensonge. Lui essayant de cacher son impuissance sexuelle et, elle, rêvant de concrétiser son obsession de trouver coûte que coûte un mari.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *