Le livre marocain à l’honneur à New York

Le livre marocain à l’honneur à New York

Le livre marocain est représenté par plusieurs Maisons d’édition à la BookExpo America (BEA) 2010 de New York qui s’est ouverte récemment au Palais des Congrès de Javits, avec la participation de quelque 1.500 éditeurs, imprimeurs et libraires du monde entier. «Croisées des chemins», «Yanboue Al Kitab», «Aini Bennai», «Afrique Orient», «Marsam», «Malika édition» et «Tarik édition» prennent part, à l’initiative du ministère de la Culture, à ce Carrefour de rencontres entre les professionnels du livre, avec des nouveautés et une sélection variée de livres et d’ouvrages dédiés à la jeunesse, aux sciences humaines, à l’art berbère, à la calligraphie, à l’architecture et à la sociologie. Tous ces ouvrages «reflètent notre culture et notre créativité et ce Salon nous donne l’opportunité d’exposer l’image plurielle du Maroc», a déclaré à la MAP le directeur du livre, des bibliothèques et des archives, Hassan Nejmi, à l’ouverture de cette exposition de deux jours sous le signe «Matière et murmure. Encouragé par une première participation, lors de l’édition 2009, où le monde arabe était l’invité d’honneur, le ministère de la Culture a décidé d’inscrire cet évènement international sur son agenda. «Faire voyager le livre marocain est essentiel pour véhiculer le patrimoine culturel multiséculaire» de notre pays et «séduire un lectorat à la fois différent, exigeant et curieux de l’autre», a souligné M. Nejmi. «Notre richesse, c’est notre diversité et elle s’illustre parfaitement dans notre stand», a-t-il fait observer, en présentant un livre sur l’architecture marocaine à un imprimeur américain très intéressé par une approche urbanistique comparée entre Tanger et Casablanca et un ouvrage sur la «Tarika Tijania» réclamé par un éditeur canadien.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *