Le mariage des mineurs sous l’angle du réalisateur Hakim Kebabi

Le mariage des mineurs sous l’angle du réalisateur Hakim Kebabi

Le réalisateur Hakim Kebabi est actuellement en plein tournage dans la ville d’Agadir pour son nouveau téléfeuilleton amazigh «Tiderte Alhana». Ce film, dont le scénario a été écrit par Lhssen Oukhmich, aborde le sujet du mariage des mineurs au Maroc. «J’ai évoqué ce sujet pour interpeller et faire réagir la société civile quant à ce phénomène qui existe au Maroc où la situation est alarmante», explique le réalisateur à propos du choix de cette thématique. En effet, le tournage de ce téléfeuilleton se déroule, selon le réalisateur, en deux étapes.

«La première étape est tournée dans la région de «Tyoute» située dans les environs de Taroudant. Ainsi, elle relate l’histoire de «Touderte», une fille mineure mariée par «la Fatiha». Celle-ci subit de terribles violences sexuelles après que son mari l’a abandonnée». Quant à la deuxième étape du tournage, elle se déroule actuellement à Agadir. Elle raconte l’histoire de «Touderte» après 25 ans de sa vie. Par ailleurs, le réalisateur a fait appel à un grand nombre d’acteurs issus de la région du Souss à l’instar de Hassan Alioui, Houssen Brdouaze, Abdellatif Atif, Khadija Amezyane, Zahia Zahiri, Hassna Nait, Mohamed Attari, Khadija Bouchane et autres. Outre ce téléfeuilleton prévu durant le mois de Ramadan prochain sur la 8ème chaîne, Hakim Kebabi prépare également le tournage d’un autre film documentaire intitulé «Les enfants du Sahara».

«Le scénario de ce film est de Reda Benazouza. Il est subventionné par le Centre cinématographique marocain. Le tournage sera terminé avant la fin de l’année 2018», souligne-t-il. Hakim Kebabi est en pleine réflexion pour réaliser une production cinématographique. «J’ai plein d’idées en tête. J’ai reçu les scénarios et il me faut juste faire le choix». Pour rappel, Hakim Kebabi compte à son actif plusieurs œuvres de format court métrage, téléfilm, téléfeuilleton et série télévisée. Il y a lieu de citer «Les effacés», «Daret Lyam», «Rahwinou», «Twisi» et «Wisada».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *