Le Maroc a son annuaire national

Au Maroc, la tradition des renseignements pratiques a été perdue. La presse n’en fait presque pas. Et les éditeurs trouvent le créneau non rentable. Et pourtant, il s’agit là d’une mine d’informations pratiques qui peuvent éventuellement rapporter gros si la mise en forme est attrayante et la recherche aisée. C’est à ce pari que s’est attelée une équipe de professionnels de petites annonces, entre autres, pour confectionner un annuaire du Maroc.
«Le projet a mûri dans la tête des promoteurs de «L’annuaire du Maroc» depuis deux années. Le besoin existe, certes. Mais, cela ne suffisait pas pour démarrer le projet», précise d’emblée l’équipe dans un communiqué de presse. Pour affiner leur démarche, ils ont fait un sondage du marché et des attentes de la cible pour pouvoir positionner leur produit.
Car «notre objectif n’est pas de faire un annuaire de trop, mais de sortir un outil de travail utile qui couvre l’essentiel du territoire national, facile à manipuler et agréable à consulter». Résultat, «L’annuaire du Maroc» est un répertoire national qui couvre toutes les principales régions du Maroc : Casablanca, Fès, Meknès, Agadir, Marrakech, Tanger, Tétouan…
Ce premier coup d’essai, puisqu’il en est un, permet d’occuper une bonne place dans le paysage des supports d’informations pratiques.
La seconde édition sortira avant la fin de l’année. Agréable à lire, facile d’accès, «L’annuaire du Maroc» regroupe des milliers d’adresses utiles, d’administrations et autres établissements. La qualité du papier est indiscutable mais un hic, l’impression aurait gagné en matière de choix des couleurs et certains cadrages laissent une impression de flou ou de mauvaise sélection de couleurs. Cela n’enlève rien à la qualité du travail et à la pertinence des choix.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *