Le Maroc fait son cinéma à Strasbourg

A l’image de la quinzaine des réalisateurs, le cinéma marocain possède sa quinzaine. Durant deux semaines, le septième art est en fête à Strasbourg. Cet événement est organisé sous l’initiative du Conseil de l’Europe. Une dizaine de films sont prévus au programme de cette première quinzaine du cinéma marocain de Strasbourg lancée le 3 mars et qui se poursuit jusqu’au 21 du même mois. Trois films feront l’objet de projections-débats en présence de leurs réalisateurs. Il s’agit de "Casablanca by night" de Mostafa Derkaoui, "Et après" de Mohamed  Ismail et "La Chambre noire" de Hassan Benjelloun.
Selon les organisateurs, le choix du Maroc à cette manifestation s’explique par la place qu’il occupe dans le paysage cinématographique mondial actuel,   par l’attrait qu’il exerce sur les grands producteurs du 7ème art dans le  monde ainsi que par les studios cinématographiques du Royaume. Des studios devenus   désormais une destination prisée des grandes productions internationales. Les autres longs métrages qui seront projetés lors de ce festival sont "Le  grand voyage" de Ismail Ferroukhi, "Mille mois" de Faouzi Bensaidi, "Tenja" de  Hassan Legzouli, "Ali Zaoua", de Nabil Ayouch, "Zaïna, cavalière de l’Atlas" de  Bourlem Guerdjou, "Les bandits" de Said Naciri et "L’enfant endormi" de Yasmine  Kassari. La quinzaine du cinéma marocain est la 6ème édition qui se déroule au cinéma  Odyssée. Cette salle est un espace cinématographique culturel européen qui émane de l’association "Rencontres cinématographiques d’Alsace".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *