Le Maroc s’installera sur les grandes routes internationales de l’art

Le Maroc s’installera sur les grandes routes internationales de l’art

La saison culturelle France-Maroc est une programmation ambitieuse qui réunit en moyenne 350.000 visiteurs par an. Sa particularité est de rayonner sur l’ensemble du Royaume, dans le réseau des 12 sites de l’Institut français du Maroc.

Changer de dimension, parce que l’un des temps forts de la relation culturelle entre le Maroc et la France, en 2016, sera la grande exposition rétrospective Giacometti au Musée Mohammed VI de Rabat, la première sur le continent africain d’une grande figure de la modernité artistique. Le Maroc s’installera, à cette occasion, sur les grandes routes internationales de l’art et la France est heureuse d’y contribuer. Ainsi, la saison culturelle France-Maroc est une programmation ambitieuse qui réunit en moyenne 350.000 visiteurs par an. Sa particularité est de rayonner sur l’ensemble du Royaume, dans le réseau des 12 sites de l’Institut français du Maroc. Du Forum des Jjunes leaders d’Essaouira aux Nuits des philosophes, en passant par les débats sur le changement climatique, les nouvelles formes de radicalisation ou le dialogue des spiritualités, la Saison culturelle France-Maroc 2016 associera aux échanges les partenaires du Nord et du Sud de la Méditerranée.

Au fait, dans 12 villes du Royaume sera proposé le meilleur de la culture française contemporaine avec 800 évènements, ainsi que de belles collaborations franco-marocaines au plus large public, en particulier aux jeunes : de Marrakech à Tanger, en passant par Essaouira ou Casablanca, une vingtaine d’événements majeurs seront présentés, déclinés en 300 jours d’exposition, 400 projections de films et une vingtaine d’opérations majeures meubleront cette saison culturelle. Le Maroc devrait être au rendez-vous de quelque 200 dates de spectacle vivant.

C’est ce qui a été annoncé à Casablanca par Jean-Marc Berthon, directeur général de l’Institut français du Maroc, lors d’une rencontre dédiée au lancement de cette manifestation initiée sous le thème «Changer de dimension».

Il a fait savoir que «le propre de l’art et des artistes est de faire voir le monde autrement, de décentrer notre regard et de nous représenter la réalité selon une pluralité de points de vue». Il a poursuivi que, «en 2016, l’Institut français du Maroc mettra la relation exceptionnelle entre la France et le Maroc au service du dialogue euro-méditerranéen». Et pour ouvrir cette riche saison 2016, sera proposé pour la première fois au Maroc,  un Festival du film français. Il prendra ses quartiers à Casablanca, Tanger, Marrakech, mais aussi à Tétouan et à Meknès. Les dernières sorties et de nombreux talents du cinéma français viendront ainsi à la rencontre du public marocain. Les tournées à guichets fermés de la Comédie-Française et du ballet Preljocaj,

la création d’œuvres dans l’espace public par de grands artistes contemporains comme Daniel Buren, le rassemblement de près de 10.000 jeunes pour les Nuits des Philosophes, l’institution d’un rendez-vous annuel autour de la musique électronique française auront, parmi tant d’autres manifestations, particulièrement marqué le public marocain. En effet, cette année, l’Institut français du Maroc aura à cœur de croiser les disciplines et de brouiller les frontières entre les arts.

Avec Pockemon Crew, la plus titrée des compagnies hip-hop dans le monde, la danse rendra hommage au cinéma, alors qu’avec Matamore, qui achèvera sa tournée internationale au Maroc, le grand cirque rencontrera la poésie et le théâtre dans une véritable frénésie burlesque. Autre façon de bousculer les cadres, l’Institut invitera l’art à se projeter dans l’espace public, à la rencontre des plus jeunes et de ceux qui ne lui sont pas familiers. Les nouveaux prodiges de la French Touch se produiront dans le complexe Mohammed V de Casablanca. Le réalisateur Michel Gondry installera près de l’hippodrome d’EI Jadida son Usine de films amateurs, véritable usine à rêves qui a voyagé aux quatre coins du monde.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *