Le Moussem de Tan Tan souffle sa 15ème bougie

Le Moussem de Tan Tan souffle sa 15ème bougie

Proclamé patrimoine immatériel de l’humanité par l’Unesco

Sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, la Fondation Almouggar organisera la 15ème édition du Moussem de Tan Tan du 14 au 19 juin sous le thème «Le Moussem de Tan Tan porteur de la culture nomade universelle». Cet évènement de renommée internationale vise à célébrer une composante de la civilisation marocaine, à travers la mise en avant et la préservation des différentes dimensions de la vie quotidienne du citoyen, comme outil de développement durable de la région.

Proclamé par l’Unesco chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité en 2005 et inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2008, le Moussem de Tan Tan demeure un témoignage vivant et unique de la richesse et de la diversité du patrimoine culturel des nomades au Sahara. Ce rendez-vous annuel symbolise la paix et la tolérance et constitue un important centre d’échange culturel et économique entre les tribus de la région.
Au menu de cet évènement, l’installation de tentes thématiques et l’organisation de spectacles folkloriques, notamment des courses de méharis et équestres, des séminaires et des soirées artistiques et musicales. Cette manifestation donnera lieu, en outre, à un carnaval avec la participation des troupes locales, nationales et internationales, ainsi qu’une exposition de photographies sur le Moussem de Tan Tan et des soirées dédiées à la poésie.

Notons que cet évènement est un rassemblement annuel de nomades du Sahara qui réunit plus d’une trentaine de tribus du sud marocain et d’autres tribus des pays voisins. Inscrit sur le calendrier agropastoral des nomades, il avait lieu tous les ans vers le mois de mai. Il était l’occasion de retrouvailles, commerce, échange d’informations, organisation des compétitions de dromadaires et de chevaux, mais également une réelle occasion de célébration de mariages, visites et réconciliations.

Ce rassemblement constituait naturellement et spontanément une opportunité de célébrer diverses expressions culturelles telles que la musique, les chants populaires, les jeux, les joutes de poésie et autres traditions orales hassanies. C’est à partir de 1963 et après le décès de Mohamed Laghdaf, un saint et fervent résistant, que cet événement a pris la forme d’un Moussem, ce qui lui donnera cet aspect religieux.

Point de convergence des populations nomades dispersées sur un large territoire, le Moussem de Tan Tan offre aux tribus de la région l’opportunité exceptionnelle de renouer avec le passé. Au-delà de la joie des retrouvailles et autres activités festives et commerciales, il permet également aux notables et dignitaires des tribus de débattre de sujets afférents à leur vie et à la solidarité sociale.

Ces dernières années ont consacré la notoriété, la renommée et la reconnaissance du Moussem, marqué notamment par la présence de nombreux invités prestigieux, parmi lesquels d’éminentes personnalités du monde de la culture, des arts et du cinéma, des sciences et des médias, ministres, ambassadeurs, enseignants-chercheurs, membres d’associations de renommée internationale… qui ont participé aux festivités sur la Place de la paix et de la tolérance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *