Le musée de Maroc Telecom ouvre ses portes au public

Le musée de Maroc Telecom ouvre ses portes au public

Le directeur général du Conseil international des musées, un invité de taille chez l’opérateur national

Le musée reçoit constamment des visites d’une moyenne d’environ 8.000 par an, notamment celles scolaires.

La journée internationale des musées, qui sera célébrée le 18 mai, ne passe pas inaperçue pour Maroc Telecom. A l’occasion de cette manifestation internationale, le musée de l’opérateur historique organise, ce vendredi 17 mai, une journée portes ouvertes pour le grand public. Un événement qui sera marqué par la présence du Dr Peter Keller, directeur général du Conseil international des musées (ICOM). «Ce conseil a choisi le musée de Maroc Telecom pour célébrer la Journée internationale des musées», précisent les initiateurs. Déjà, le musée de IAM est membre de l’ICOM depuis 2002. Il préside également le Comité international des musées des sciences et techniques (Cimuset).

De quoi faire la fierté de l’opérateur national qui indique que le programme de  ces portes ouvertes sera agrémenté de «cycles de visites guidées et d’ateliers de peinture et de coloriage pour le jeune public». Histoire d’initier les enfants à l’art. L’objectif ultime étant, selon la même source, de «présenter la riche collection du musée de Maroc Telecom qui retrace l’évolution technologique et institutionnelle des télécommunications au Maroc avec des anciens équipements opérationnels que les visiteurs peuvent tester au musée». Ce qui ne manquera pas d’impressionner les visiteurs et leur inculquer l’esprit de visite d’un musée.

Pour rappel, ce haut lieu artistique de Maroc Telecom est, comme l’indiquent les initiateurs, le premier musée technique au Maroc. Il a été inauguré le 24 septembre 2001. «Il raconte plus de 200 années d’histoire des télécommunications en général et du Maroc en particulier, depuis le premier télégraphe aérien en 1793 jusqu’à nos jours», remontent les organisateurs. Mieux encore, le musée dispose d’une copie conforme à l’original du premier téléphone dans le monde, soit celui inventé en 1876 par Alexandre Graham Bell. Cette entrée au Maroc s’est faite en 1883 à Tanger où la première centrale était érigée. Le musée dispose également d’un bélinographe inventé en 1907 pour envoyer des photos.

Cela étant, le musée reçoit constamment des visites d’une moyenne d’environ 8.000 par an, notamment celles scolaires. Les enfants y représentent 76%.

Aussi, le musée est accessible aux personnes à mobilité réduite et met gracieusement des audios-vidéos guides à la disposition des non-voyants et les sourds-muets pour effectuer des visites en toute autonomie. Une initiative de nature à encourager les personnes à besoins particuliers à se rendre à ce musée prestigieux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *