Le parcours initiatique

Dès qu’il arriva à Tanger en 1932, le peintre Eugène Delacroix écrit dans son journal: «c’est un lieu fait pour les peintres ». Yves de Peretti semble avoir gardé cette phrase à l’esprit en tournant son film.
C’est d’abord l’invitation de la terre à la peinture qu’il s’est évertué à faire dire aux quatre peintres filmés. Mohammed Kacimi, Fouad Bellamine, Khalil El Ghrib et Farid Belkahia, chacun de ses peintres a entraîné Yves de Peretti dans une espèce de parcours initiatique. Kacimi l’a invité dans sa ville natale, Meknès. Il a raconté tout ce qui le touche : le premier livre avec des reproductions de tableaux en noir et blanc qu’il a eu entre les mains. Le vertige qu’il a ressenti lorsqu’il a vu ses reproductions en couleurs dans un musée.
Bellamine ouvre pour sa part son jardin secret à la caméra du réalisateur. Il montre les murs de Fès tout en dévoilant l’origine de sa peinture. Yves de Peretti alterne d’une façon très ingénieuse les murs de la vieille ville avec les tableaux de Bellamine.
Ces derniers prennent un sens nouveau, on comprend mieux l’origine des couleurs qui les caractérise. On saisit immédiatement le sens de ce foyer matriciel qui ajoute de la profondeur à nombre de ses oeuvres. Khalil El Ghrib est quant à lui la révélation de ce film. Il considère son espace comme un tombeau. Il est travaillé par l’usure du temps, éprouve une fascination insoutenable pour tout ce qui menace de se décomposer. Il empêche la matière de disparaître complètement en y ajoutant sa touche et en favorisant la purulence, la régénérescence des éléments tièdes que contient la terre. Sa démarche est éminemment contemporaine. Farid Belkahia remonte aussi à son enfance, parle de son expérience de modèle à la place Jemaâ El Fna. Il explique son intérêt pour les peaux, montre leur résistance et les reliefs que présente leur texture.
Ce sont très brièvement quelques composantes de ce film, si beau, si près de la vérité, qu’il ouvre une perspective neuve à la compréhension de notre peinture.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *