Le peintre Ahmed Kachmar primé aux Etats-Unis

Les arts plastiques marocains ont brillé de mille feux aux Etats-Unis. A l’occasion du festival annuel de la culture africaine, organisé en février, de l’Université américaine de Howard, à Washington, l’artiste-peintre marocain s’est vu décerner le deuxième prix. Le premier prix est revenu à l’artiste africo-américain Edward Shaw jr.
Ahmed Kachmar, qui s’est installé aux Etats-Unis il y a quelques années, pour y poursuivre des études de Masters en Beaux Arts, est né à Errachidia et a grandi à Essaouira. C’est pourquoi son art porte le cachet évident du sud du Royaume, dont l’art populaire ne manque pas d’inspirer sa palette.
A l’image de sa personne, ses oeuvres sont également un mariage entre le traditionnel et le contemporain. Avec une motivation cependant, celle de la quête de cette perpétuité à laquelle oeuvrent tous ceux qu’il appelle les « gardiens de mémoire », ces artisans, tisserands, architectes, ferronniers et autres poètes.
« Cette perpétuité ne peut être transmise qu’à travers une harmonie entre le passé et le présent, aussi au service du futur », a t-il déclaré. Pour les amateurs des oeuvres d’Ahmed Kachmar aux Etats-Unis, où il a déjà exposé notamment aux universités de Caroline du Sud et de Floride, ainsi que dans l’enceinte des Nations unies à l’occasion de l’exposition 2002 sur le Dialogue des Cultures, « les artistes qui viennent du sud de la planète bénéficient d’un avantage : une réserve débordante d’inspiration » ». Ahmed Kachmar dispose en outre d’un atout supplémentaire, estiment-ils. « Un esprit de créativité très à jour, dont le résultat ne peut être que fascinant ».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *