Le quartier de Hay Mohammadi à l’honneur

Le quartier de Hay Mohammadi à l’honneur

Durant trois jours, les Casablancais pourront visiter les sites les plus mythiques de la ville blanche. À l’occasion de la célébration de la journée internationale des monuments et des sites de l’Unesco, la ville de Casablanca s’apprête à accueillir les Journées du patrimoine prévues les 6, 7 et 8 avril. Il s’agit d’une initiative menée depuis trois ans par l’Association Casamemoire en partenariat avec l’Institut français de Casablanca, la Délégation régionale du ministère de la culture et la Délégation régionale du ministère du tourisme. «L’objectif de cette manifestation est de préserver l’état des monuments architecturaux menacés de disparition et sensibiliser les visiteurs à l’intérêt de ce patrimoine et son importance dans notre culture», a affirmé Hassan Cherradi, expert du ministère de la culture et inspecteur des monuments historiques et des sites, région de Casablanca, lors de la conférence de presse organisée mardi 20 mars. Une 4ème édition plus riche que les précédentes au niveau du programme. Cette année les visiteurs pourront déambuler dans le quartier de l’ancienne médina, explorer le boulevard Mohammed V, entrer dans les bâtiments officiels de la place Mohammed V, et se perdre dans les ruelles du quartier des Habous. Par ailleurs, l’Association Casamemoire et ses partenaires ont décidé de mettre à l’honneur le Hay Mohammadi en l’intégrant à cette édition. «On a choisi de mettre en valeur le quartier de Hay Mohammadi  car il s’agit d’un véritable laboratoire architectural, important centre de la résistance marocaine sous le protectorat français et exceptionnel vivier de talents. Il a contribué à façonner le paysage historique, culturel, social et politique de Casablanca», souligne Abderrahim Kassou, membre de l’association. De ce fait, les visiteurs seront accueillis par des guides médiateurs qui se feront un plaisir de découvrir l’exceptionnelle richesse patrimoniale de la ville. Au total,  200 guides médiateurs bilingues seront à la disposition sur chaque site pour  informer et  guider le visiteur. Un panel d’activités est au menu : expositions photographiques, arts plastiques, musique, danse et un cycle de conférences. Celles-ci seront organisées au théâtre de la délégation du ministère de la jeunesse et des sports. Parmi elles, une conférence sous le thème «Les enjeux du patrimoine au Maroc» qui sera  animée par Mohammed Amine Sbihi, ministre de la culture, et Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l’Homme. La découverte de la ville de Casablanca est une occasion de voir la ville autrement, de l’appréhender par son histoire, ses anecdotes, son architecture et ses hommes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *