Le roman de Léonard de Vinci

Le roman de Léonard de Vinci

Comment Léonard de Vinci est-il devenu l’incarnation du génie créateur ? Comment a-t-il vécu, aimé, souffert ? Avec un soin du détail et une inspiration dignes des plus grands, Merejkovski nous entraîne dans l’intimité d’un homme pour lequel le talent, perçu comme un don de Dieu, est un lourd fardeau, une responsabilité immense qu’il assume de toute son âme. Refuser les tentations, la facilité, l’argent, protéger ce don, le chérir, lui demeurer fidèle envers et contre tout devient pour Léonard une forme de sacerdoce. Et c’est de cette fidélité extrême, douloureuse, que jaillissent les immortels chefs-d’oeuvre, récompenses divines qui nous laissent entrevoir les contours d’un univers où règne la grâce. L’artiste de génie se fait ainsi passeur, intermédiaire entre nous et le Créateur.
Dans cette évocation romanesque remarquable par son ampleur et sa profondeur, la Renaissance apparaît comme la quintessence de toutes les époques, le condensé de toutes les passions. Merejkovski en fait le reflet sans fin de l’univers des hommes créés à l’image de Dieu. Pièce maîtresse de la littérature russe du XXe siècle, ce roman nous offre le portrait fascinant de cet artiste à jamais inégalé.

Le roman de Léonard de Vinci,
Dimitri Merejkovski,
Edition Presses De La Renaissance

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *