Le SILT à la rencontre du public

Le SILT à la rencontre du public

Soixante deux invités, originaires de différents pays, sont attendus à Tanger pour participer à la onzième édition du SILT qui aura lieu du 28 février au 4 mars 2007 sous le thème : «L’étranger dans la langue». Cette manifestation se veut, cette année, beaucoup plus proche du public. C’est ce qu’ont affirmé, mercredi dernier, les organisateurs qui présentaient cette manifestation lors d’une conférence de presse. « La majeure partie des activités de la onzième édition du SILT aura lieu à la nouvelle cinémathèque de Tanger. C’est la meilleure manière d’attirer le public et d’encourager un groupe de jeunes qui ont initié ce grand projet de cinémathèque », a expliqué le directeur de l’institut français du Nord, Gustave de Staël. Il a précisé que l’une des particularités de cette édition, «c’est qu’elle s’adresse aux étudiants».  Même son de cloche chez le président de l’Association Tanger Région Action Culturelle (ATRAC), Larbi R’Miki, qui a qualifié de «judicieux» le choix du cinéma Rif pour abriter une partie de la programmation. «Ce beau site surplombant la place du 9 avril, a-t-il dit, représente la mémoire collective de la ville».
Organisé par l’Institut français du Nord en partenariat avec l’ATRAC, le SILT 2007 se distingue également par la réouverture du Palais des institutions italiennes (Palais Moulay H’Fid) et du petit théâtre tangérois : «La salle Beckett».
Le commissariat de cette 11ème édition a été confié au grand romancier, poète et essayiste français, Bernard Desportes, pour qui « parler, écrire, c’est établir un dialogue avec l’autre et se mettre à l’écoute de cette part qui nous est étrangère dans ce que l’autre exprime». «C’est accueillir dans ma langue cet étranger qu’est l’autre», affirme-t-il. Parmi les personnalités invitées à ce salon, il y a 30 Marocains, 25 Français, 2 Espagnols, 2 Tunisiens, un Sénégalais et un Béninois. Le budget alloué à cette manifestation est estimé à 1,5 million de dirhams. Selon les organisateurs, ce salon constitue un lieu propice à la promotion du secteur de l’édition. Le programme du SILT comporte 59 événements dont 37 se dérouleront à Tanger, 10 à Tétouan, 5 à Larache, 4 à Ksar El Kébir et 3 à Chefchaouen.
Le SILT 2007 sera ouvert par une table ronde sur la «darija» (dialecte marocain).
Elle sera suivie par l’inauguration du petit théâtre tangéroise Beckett et une conférence sur Elisa Chimanti, écrivain tangérois.
La journée inaugurale comportera également le vernissage des œuvres de l’artiste Khalil El Ghrib, à la galerie Delacroix de Tanger. Le programme de cette manifestation prévoit, en outre, une pièce de théâtre «La nuit juste avant les forêts» de Bernard Marie Koltès, deux films marocains en darija «Balcon Atlantico» de Hicham Falah et Chrif Tribak, «El Batalett», un documentaire de Dalila Ennadre, un film surprise, et une table ronde «L’étranger dans la langue», qui sera animée par les étudiants de l’Université d’Abdelmalek Essaâdi.  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *