Le Slam américain débarque au Maroc

Le Slam américain débarque au Maroc

Le service culturel de l’ambassade des Etats-Unis, dans le cadre de ses échanges culturels avec le Maroc, a organisé ce mardi 29 janvier au complexe Sidi Belyout, un concert de Slam, un nouveau style artistique américain et de fusion marocaine. Cette soirée a été entamée par le groupe américain «Universes». quatre jeunes performeurs que l’on pourrait prendre pour des rappeurs mais qui n’ont ni chaînes autour  du cou ni DJ derrière eux. Selon les membres de «Universes», ce nom est une contraction de «United» et «Verses» qui veut dire ; vers uni. Vous l’avez compris. Il s’agit de poésie mais pas seulement cela.  Ce groupe est multidisciplinaire. Il fusionne théâtre, poésie, jazz, hip hop, blues, et boléro espagnol. Et leur style s’appelle le  Slam. Ainsi dès les premiers vers, le public était charmé par l’énergie et l’authenticité  de cet art. Des textes «clean» et des dialogues propres et sans obscénités qui racontent une vie de tous les jours. Sans instruments et juste avec leurs cordes vocales, leurs jambes et mains, les membres de «Universes» créent tout un univers musical où chants, soupirs, cris, pas et claquements deviennent l’originale symphonie rythmée du quotidien.
Originaire de New York, ce groupe a effectué plusieurs tournées aux Etats-Unis et en Amérique du Sud.  Actuellement, il entame une tournée mondiale, au Maroc, en Tunisie, en Turquie, au Kenya et enfin en Grand-Bretagne. Également, les membres du groupe ont organisé plusieurs ateliers avec des formations de Rap, Hip Hop et Fusion marocaine, dont Casa Crew et Gawa Fusion. Ils ont aussi animé deux autres concerts, au Théâtre Dar Ettaffa, Marrakech et au Centre culturel Sidi Moumen. Le groupe se compose de quatre membres : Gamal Abdel-Chasten, poète et percussionniste, Mildred Ruiz chanteuse et poète, William «Ninja » Ruiz, Mc et DJ vocal, et Steven Sapp, Co-fondateur du groupe et comédien.
Pour rappel, le  Slam a commencé dans les cafés littéraires de New York en forme de duel poétique. Ce genre s’est exporté partout dans le monde assimilant différentes cultures et influences artistiques à l’instar de la musique fusion.
Par ailleurs, cette dernière était représentée lors de cette soirée du mardi, par le jeune groupe «Gnawa fusion» qui a fait vibré ses fans. «Gnawa fusion» s’inspire, de différentes tendances musicales et leur art allie musique gnaouie, Reggae et Jazz…. Ce groupe casablancais, formé en 2005 et composé de sept membres, est parmi les nouveaux groupes qui allient musique métissée et revendications. Gnawa Fusion évolue avec un style qui lui est propre, c’est ce qui lui a permis d’être présent sur les grandes scènes internationales.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *