Le Violoncelle à l’honneur

Le Violoncelle à l’honneur

De nouvelles mélodies, de nouvelles symphonies et la présence d’invités de renommée internationale marqueront la nouvelle saison musicale (2013-2014) de l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM). A l’occasion de la 18ème saison de l’OPM, organisée avec le soutien de Zurich Assurances Maroc, une série de concerts inédits seront organisés du 1er au 6 octobre 2013 à Casablanca, Rabat et Marrakech. «Des concerts à la fois délicats et spectaculaires marqueront l’ouverture de cette saison musicale», annonce Farid Bensaid, président fondateur de l’OPM. Comme chaque année, l’OPM prévoit de mettre en avant un instrument et d’inviter des chefs d’orchestre ainsi que des solistes de renommée internationale à participer à l’événement.

Cette année, c’est donc au tour du violoncelle d’occuper la place d’honneur. Pour la première fois, l’Orchestre Philharmonique du Maroc interprétera le violoncelle n°1 de Chostakovitch, mais également la 4ème Symphonie de Brahms. Pour diriger l’orchestre, les membres de l’association ont choisi d’inviter le chef d’orchestre Nicolas Brochot, un homme d’expérience, riche d’une carrière éclectique. De son côté, la brillantissime violoncelliste Emmanuelle Bertrand sera l’invitée de l’OPM pour interpréter le Concerto n°1 pour violoncelle de Chostakovich. Son disque, qui porte le même titre, a été ovationné par la presse internationale. Autre nouveauté qui marquera cette 18ème  saison, la venue de Jean-Francois Zygel, surnommé «le musicien éclaireur», pianiste et animateur de nombreuses émissions de télévision dédiées à la musique classique en France, et qui animera pour l’occasion les concerts pédagogiques de Casablanca et Rabat. 

A retenir notamment de cette saison qui s’annonce exceptionnelle, le cycle Beethoven avec une série de concerts autour de  la plus universelle des symphonies… la Neuvième. Ce sera d’ailleurs la dernière  étape beethovénienne de l’Orchestre Philharmonique du Maroc qui, en quatre ans, nous aura proposé l’intégrale de ses symphonies. Autre innovation de taille pour l’Orchestre philharmonique du Maroc, Les Concerts du Nouvel An qui mettront à l’honneur les musiques de films. N’oublions pas aussi les jeunes pianistes du Concours international de piano, qui rythmeront les différentes phases de l’édition 2014 du Morocco Philharmony International Piano Competition, laquelle s’annonce déjà prometteuse. Enfin, deux concerts gratuits exceptionnels seront donnés à Rabat et Casablanca à l’occasion de la fête de la musique. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *