«Le Zajal marocain» : Ahmed Lemsyeh et Mourad Kadiri à Madrid

«Le Zajal marocain» : Ahmed Lemsyeh et Mourad Kadiri à Madrid

Les poètes marocains Ahmed Lemsyeh et Mourad Kadiri vont participer, mercredi à Madrid, à une rencontre sur «le Zajal, la poésie en arabe dialectal marocain». Organisée à l’initiative de la Fondation «Casa arabe» (La Maison arabe), la rencontre, sous forme de table-ronde suivie de débats, sera animée par Mercedes Aragon Huerta, professeur à l’Université de Cadiz et Francisco Moscoso, professeur des études arabes et islamiques à l’Université autonome de Madrid, qui a traduit à l’espagnol les recueils «L’oiseau de Dieu» (Pàjaro de Dios), de Mourad Kadiri et «Hal Wa Ahwal» (Estado y Estados) et «Ghzel Lebnat» de Ahmed Lemsyeh. Le recueil de Mourad Kadiri, «L’oiseau de Dieu», est paru aux éditions espagnoles «Alcal». Celui d’Ahmed Lemsyeh «Hal Wa Ahwal» a été publié par le service des publications de l’Université de Cadiz. Les deux poètes marocains devront animer, par ailleurs, deux soirées poétiques mercredi et jeudi respectivement à Madrid et à Grenade, en compagnie de leur traducteur Francisco Moscoso. Les organisateurs de la rencontre décrivent les poètes Ahmed Lemsyeh et Mourad Kadiri comme les «représentants de la première et la deuxième génération des poètes populaires qui, depuis les années 1980, écrivent en arabe dialectal marocain et ont opté pour une poésie libre et contemporaine qui se démarque de la Qasida classique ou du Melhoun qui ont une si large tradition au Maroc».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *