L’école de musique fait son entrée à Rabat

L’école de musique fait son entrée à Rabat

C’est dans le cadre de la promotion des axes d’activités musicales et chorégraphiques au Maroc que l’Ecole internationale de musique et de danse a décidé d’ouvrir une autre école à Rabat. Ainsi, après avoir vu le jour à Casablanca en septembre 2000, cette école privée vient se greffer au conservatoire de musique et de danse à Rabat. Cette initiative provient du fait, que le paysage de l’enseignement musical est très pauvre.
Les écoles qui enseignent la musique et la danse sont à compter sur le bout des doigts. En effet, jusque-là, seul le conservatoire de musique et de danse était apte à accueillir les petits et les grands désireux d’apprendre un instrument ou encore la danse classique.
Ainsi, l’ouverture de l’Ecole internationale de musique et de danse dans la capitale du Royaume a pour vocation de développer l’enseignement artistique et d’animer la vie culturelle. Farid Bensaïd, fondateur de cet établissement a déclaré lors d’une conférence de presse que « cette école est une source de développement de la pratique de l’amateur » Et d’ajouter : « son objectif et de transmettre beaucoup de savoir aux élèves et de donner une formation complète et adaptée aux besoins des enfants et des adultes.
Pour rappel, l’Ecole internationale de musique et de danse (EIMD) de Casablanca, a ouvert ses portes en septembre 2000 en partenariat avec l’Orchestre philharmonique du Maroc et avec le soutien de la BMCI. 500 élèves y ont été inscrits l’année précédente et près d’une quarantaine de professeurs marocains et européens y assurent l’apprentissage.
Un apprentissage composé d’un riche programme musical et chorégraphique tels que le violon, l’alto, le piano, la trompette, le saxophone et aussi, du rock, de la valse, du flamenco, des danses espagnoles et des danses orientales.
En outre, et pour répondre aux besoins et aux demandes croissantes du public, l’école de Rabat fera sa rentrée le 4 octobre prochain pour combler un vide. Plusieurs partenaires accompagnent cette initiative. Installée sur 2500 m2, elle se compose de 25 salles. Un large choix de disciplines et d’instruments est proposé à toutes et à tous. Les disciplines musicales qui seront enseignées sont le piano, violon, violoncelle, alto, luth arabe, guitare, contrebasse, flûte, clarinette, saxophone, trombone, batterie, percussions africaines, claviers. Les adultes peuvent également suivrent des cours en dehors du cursus académique. Pour attiser la passion de la musique et du chant dans les coeurs des petits, l’EIMD propose chaque mois des auditions, concerts et des spectacles d’élèves. Ces artistes en herbe travaillent tout au long de l’année scolaire sur un spectacle. Ils sont également conviés au Concours national de musique du Maroc dont la création est à mettre à l’actif de l’école. L’école qui a pour objectif de faire évoluer les structures et les méthodes d’apprentissage de la musique et de la danse. Pour ce faire, elle se base sur deux axes fondamentaux. Il s’agit de l’organisation des études en cycle et une formation globale pour les disciplines complémentaires. Elle propose deux cycles. Un musical et l’autre chorégraphique. L’institut propose également une discipline nommée «l’éveil musical». C’est une sorte de sensibilisation aux notions d’espace et de temps.
Une discipline qui vise l’initiation à la qualité du geste ou encore à l’apprentissage de l’écoute de la musique. Ceci est proposé aux enfants en bas âge avec un apprentissage à la musique sous forme ludique.
En somme, la création de l’école Internationale de musique et de danse vient s’ajouter au conservatoire de musique de Rabat. C’est un établissement privé en attendant plus d’initiatives du côté public.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *