Leila Triki : un clin d’oeil à Charlie Chaplin

Cet atelier s’est déroulé en marge du quatrième Festival international du film de Marrakech (FIFM) dans le cadre d’un partenariat avec le Festival de Tribeca de New York. Le réalisateur iranien Abbas Kiarostami y avait animé un master class. Durant les dix jours de cet atelier, le cinéaste avait proposé le thème du portable. C’est autour de ce même thème que les 16 étudiants, huit marocains et huit autres américains ont réalisé des courts-métrages.
Celui de Leïla Triki est intitulé «Temps modernes». «C’est un clin d’œil au film du même nom de Charlie Chaplin» nous confie l’artiste. Celle-ci aurait d’autres projets en préparations. Parmi ces œuvres en perspective, figurent entre-autre un téléfilm en préparation pour la TVM ainsi que l’écriture de son premier long-métrage. La cinéaste n’en dira pas plus. Secret de polichinelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *