Les 54èmes Grammy Awards : Un nombre de trophées record pour Adele

Les 54èmes Grammy Awards : Un nombre de trophées
record pour Adele

Il paraît que les 54èmes Grammy Awards, récompensant la musique populaire américaine, ont porté bonheur à Adele. Cette chanteuse britannique a remporté, dimanche 12 février à Los Angeles, six trophées dont cinq des plus prestigieux. Des récompenses qu’elle a reçues pour le meilleur enregistrement de l’année «Rolling In The Deep», l’album «21», l’album pop, l’interprétation pop «Someone Like You», la meilleure chanson et la vidéo courte. A propos de l’album 21, elle a déclaré : «Ce disque est inspiré par quelque chose de très normal, juste une relation (amoureuse) minable», avant d’ajouter en exhibant ses émotions que l’année 2011 est celle “qui a le plus changé (sa) vie». Aussi, lors de l’interprétation de «Rolling In The Deep», la chanteuse a fait preuve d’une bonne santé vocale après avoir subi une opération des cordes vocales. Un bon come-back ! «C’était un peu traumatisant de subir cette opération, d’être silencieuse dans un monde si bruyant, tout est tellement bruyant dans mon monde», a-t-elle déclaré à la presse après la cérémonie. «Dieu merci ma voix a guéri et j’ai respecté scrupuleusement toutes les règles qu’ils (les médecins) m’avaient fixées, et en vérité, je n’ai jamais été aussi heureuse», a ajouté la reine des ventes d’albums en 2011 avec plus de 12 millions d’exemplaires de «21» écoulés dans le monde. «Chanter est toute ma vie, ma passion, mon amour, ma liberté et désormais mon travail, avait-elle expliqué sur son blog. Je n’ai d’autre choix que de me soigner (…) à défaut je risque d’abîmer ma voix pour toujours». Aux côtés d’Adele, les rockeurs américains Foo Fighters ont réussi à rafler cinq trophées, dont ceux de meilleure chanson rock «Walf» et meilleur album rock «Wasting Light». A son tour, le rappeur Kanye West a gagné quatre trophées, dont celui du meilleur album rap, pour «My Beautiful Dark Twisted Fantasy». Quant au Grammy de la révélation, il a été octroyé au groupe américain Bon Iver. Parmi les Français en lice lors de cette manifestation, seul le compositeur Alexandre Desplat s’est vu distingué pour la musique du film «Le discours d’un roi».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *