Les ambitions du Festival des arts populaires

Le Festival national des Arts populaires (FNAP) est devenu une tradition et une véritable institution nationale dans la mesure où il offre l’opportunité à des troupes folkloriques représentant les différentes régions du Royaume pour s’y produire, a affirmé son président, M. Mohamed Knidiri.
S’exprimant lors d’une conférence de presse vendredi soir à Marrakech, M. Knidiri a relevé que la 39-ème édition, qui se tiendra du 3 au 10 juillet sous le signe « Les rythmes éternels », sera marquée notamment par un brassage entre l’authenticité et la modernité et par la participation de troupes venues des quatre Continents. Le Sénégal sera l’invité d’honneur de cette édition du FNAP afin de célébrer l’amitié séculaire maroco-sénégalaise et faire du culturel un moyen de rapprochement entre les deux peuples, a-t-il ajouté, faisant remarquer à cet égard que le Sénégal sera représenté à cette manifestation culturelle populaire par le Groupe Touré Kunda, les Frères Guissé et la troupe Jam Bugum de Kaolack.
Plusieurs artistes et groupes de renommée internationale prendront part à cet événement culturel d’envergure, dont les troupes chinoise « Guang Zhou », égyptienne « Ghazl Al Mahalla », ivoirienne « Show-Man », néerlandaise « Jwo and the rythms of rai » et les groupes « Tito Losada » (Espagne), « The Peace Project » (Etats-Unis), « Oumayya » (Syrie) et « Tari » d’Indonésie, a-t-il fait savoir.
Outre un colloque sous le thème « Education artistique et promotion des produits culturels », des expositions d’arts plastiques et de produits d’artisanat seront montées en marge de cette manifestation qui va connaître des innovations de taille.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *