Les appareils de chauffage ont le vent en poupe

La météorologie nationale n’a pas cessé de nous informer sur la vague de froid depuis le début de l’automne de cette année. En effet, cette année, notre pays est touché par une vague de froid exceptionnelle qu’il n’a pas connu depuis longtemps. Pour faire face à cette situation, les Marocains  se dirigent de plus en plus vers les appareils de chauffage pour se réchauffer du froid irrésistible. Le marché d’appareils électroménagers est le premier bénéficiaire de cette  situation. Car la demande des appareils de chauffage connaît une croissance remarquable durant cette période.
«Cette année, on a remarqué une forte demande des appareils chauffants», a affirmé un commerçant casablancais. Certains Marocains préfèrent acheter des appareils électriques, d’autres préfèrent ceux à gaz, tandis que certains optent pour le charbon. En effet, plusieurs appareils sont disponibles sur le marché marocain. Il s’agit des chauffages à gaz, le chauffage à l’induction, les chauffages électriques, les climatiseurs sans oublier le charbon qui est présent dans les maisons marocaines durant toute la période de l’hiver. Les appareils de chauffage sont généralement importés d’Allemagne, de France, de la Chine et  du Japon. Ces appareils sont disponibles dans les différents magasins de l’électroménager. Mais, chaque appareil à ses spécificités que ce soit au niveau de la qualité ou du prix. «Un chauffage électrique gonfle votre facture d’électricité de 20 à 25 % . Mais, il est meilleur que le chauffage à gaz», a souligné un technicien dans une société de vente et d’installation des climatiseurs. «Personnellement, je préfère beaucoup plus le chauffage à gaz, il est plus pratique et moins cher que les autres appareils», a déclaré un client  dans un magasin de commercialisation des appareils électroménagers. Un commerçant dans une grande surface à Casablanca a noté que «depuis plus de deux mois, on a constaté que les appareils de chauffage sont très demandés par nos clients que l’année dernière. Afin de répondre à cette grande demande, on a essayé même d’augmenter  notre offre afin d’assurer les commandes de nos clients à des prix raisonnables». Les prix des appareils diffèrent d’un matériel à un autre. En ce qui concerne le prix des appareils chauffants à gaz, ils sont entre de 500 et 2000 dirhams. Alors que les prix des climatiseurs varient entre 4100 à12000 dirhams. «Ces derniers sont devenus dernièrement de plus en plus demandés par les clients même si leurs prix restent un peu plus élevés que d’autres matériels», assure un vendeur. Mais, n’oublions pas que chaque appareil a des avantages et des inconvénients. Le chauffage à gaz présente  des dangers pour la santé qui peuvent provoquer l’asphyxie. Les climatiseurs ont plus de normes de sécurité, mais ils sont dangereux pour l’environnement car ils rejettent des gaz à effet de serre. Par ailleurs, d’autres personnes préfèrent rester loin de tous ces achats. Ils installent au sein de leurs appartements des cheminées ou le chauffage à bois de manière plus naturelle. Cette méthode a fait son retour dans les appartements de haut standing ainsi que dans les grandes villas. Elle est même devenue un élément essentiel dans l’équipement de l’offre immobilière aujourd’hui.
Les prix de ces dernières  varient selon leur modèle, puissance et dimension. Généralement, le coût de la cheminée peut aller jusqu’à 20.000 dirhams ou même plus. Il y a aussi une autre catégorie de Marocains qui n’ont pas les moyens pour acheter un chauffage ou un climatiseur. Ils utilisent le charbon de bois pour se réchauffer contre le froid. Mais, ce produit n’est pas à l’abri des dangers.  Il crée des conditions idéales à la propagation du monoxyde de carbone CO2, gaz imperceptible et mortel qui est à l’origine de nombreuses asphixies dans le monde. En effet, chacun a sa manière de se protéger de la vague de froid qui touche notre pays cette année.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *