Les artistes veulent plus de couverture médicale

Les artistes veulent plus de couverture médicale

La Mutuelle nationale des artistes vient d’adresser au ministre de la culture et de la communication un mémorandum relatif aux mécanismes de services au profit des artistes, techniciens et fonctionnaires en charge des œuvres artistiques. Un document qui se décline en trois axes. En premier lieu, le mémorandum dresse une chronologie des parcours de la Mutuelle nationale des artistes depuis sa création en 2008 à ce jour. Ladite note s’appuie également sur des données chiffrées tout en rappelant les réalisations, les objectifs et les services ainsi que le bilan financier de cette structure. Le même document élabore également une approche prospective de la Mutuelle en rapport avec les nouveautés législatives du pays.

Il s’agit notamment de la loi ayant trait à l’artiste et aux métiers artistiques, ainsi que de la couverture médicale au profit des professions libérales. Cette approche comprend, selon la même source, la mise en place de services de couverture médicale pour les artistes et la diversification de ces services en prévoyant une couverture complémentaire. La même approche englobe également la création d’un projet de fonds de coopération commune concernant la gestion des risques de vieillesse, d’accidents et de décès au profit des artistes et leurs proches.   

Quant au 3ème axe, il porte sur la possibilité d’augmenter la valeur de la subvention octroyée par le ministère de la culture et de la communication à cette Mutuelle nationale en prévoyant une subvention exceptionnelle au projet de couverture médicale complémentaire pour les artistes.

Ces axes  trouvent un bon écho chez Mohamed Laâraj qui, selon un communiqué conjoint, exprime l’intention de son département de «mener une réflexion sérieuse à propos de l’augmentation de la valeur du budget alloué à cette mutuelle tout en mettant en place de nouveaux mécanismes de prévoyance sociale pour les artistes».Ceci étant, ce mémorandum est émis à l’issue d’une rencontre récente entre des membres de la Mutuelle, présidée par El Haj Younes, et le ministre de tutelle. Pour rappel, cette mutuelle est dirigée par son président fondateur, Mohamed Kaouti.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *