Les cinéphiles émerveillés par le film «Adieu mères»

Les cinéphiles émerveillés par le film «Adieu mères»

Le film marocain «Adieu mères» de Mohamed Ismaël a reçu un accueil enthousiaste de la part du public romain qui s’est déplacé en grand nombre à l’occasion de sa projection, lundi soir, dans le cadre du Festival du film francophone «Francofilm». Pas moins de 12 films représentant plusieurs pays membres de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) concourent lors de ce festival qui se poursuivra jusqu’au 31 mars. «Adieu mères» avait été choisi en 2009 par le Centre cinématographique marocain (CCM) pour concourir pour les Oscars. L’assistance, parmi laquelle se trouvaient des diplomates, des artistes ainsi que des journalistes, a été très émue par les péripéties de ce film qui dépeint, avec une nostalgie déchirante et époustouflante, l’harmonie dans laquelle vivaient juifs et musulmans et le fort attachement de la communauté juive marocaine à son pays d’origine, le Maroc. Un hommage a été rendu à cette occasion au professionnalisme de Mohamed Ismaël et au talent des acteurs marocains et étrangers de renom qui ont fait l’affiche de ce long métrage, tels Marc Samuel, Rachid El Ouali, Souad Hamidou, Hafida Kassoui, Rachel Huet et Nezha Regragui. « Adieu mères » raconte l’histoire de deux familles, l’une juive et l’autre musulmane, dont la vie sereine et harmonieuse a été bouleversée par la seconde Guerre mondiale et la création d’Israël. Le film retrace les liens qui les unissent et la convivialité rompue par ce destin cruel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *