Les cordons-bleus s’invitent à Fès

Les cordons-bleus s’invitent à Fès

Les arts, les savoir-faire et les rituels consacrés à la gastronomie seront célébrés à Fès du 24 au 26 octobre lors de la 4ème édition du Festival international d’art culinaire. Placée sous le thème «1200 ans d’histoire gourmande à Fès», cette nouvelle édition invite les cordons-bleus et les spécialistes d’art culinaire représentant, outre le Maroc, la France, l’Espagne, la Grèce, le Japon et l’Inde. Ce festival, initié par la «Fondation Esprit de Fès», se veut un espace de rencontre et d’échange culturel. «L’art culinaire d’aujourd’hui a sa place dans le monde de l’art.», indique le président de la Fondation, Mohamed Kabbaj dans une note de présentation du festival ajoutant que «l’art culinaire marocain a été enrichi par les influences de plusieurs civilisations, ce qui a contribué à le diversifier et à en faire une vraie mosaïque et un véritable tableau d’art».
Pour, Fatéma Hal directrice du festival, la cuisine nationale sera révélée lors de cet événement à plusieurs autres cuisiniers et spécialistes d’art culinaire étrangers en vue de partager et échanger le savoir-faire des uns et des autres. Ainsi, le programme de cette édition sera inauguré vendredi 24 octobre par un débat animé par Fatéma Hal en présence de Meryem Cherkoui et Choumicha, intitulé «Histoire de la cuisine marocaine» et qui portera sur «Les nouveautés: comment préserver et innover les techniques ancestrales ?» et l’importance du produit, du goût et de la texture dans la cuisine marocaine d’aujourd’hui. Par ailleurs, le menu de cette manifestation de trois jours est composé de rencontres, de démonstrations, d’ateliers de formation et de débats animés par des spécialistes en art culinaire, marocains et étrangers, ainsi que des expositions, des dégustations et des projections de films.
Des démonstrations des techniques traditionnelles par des femmes cuisinières figurent également au programme.
«L’art culinaire envahira des écoles pour faire connaître la cuisine nationale aux élèves», indiquent les organisateurs précisant que des prix seront remis aux jeunes talentueux des écoles hôtelières. Lors des rencontres et des débats, les intervenants feront un tour d’horizon pour parler des produits et aliments de cuisine notamment épices, plantes aromatiques et médicinales, huiles, thé et chocolat.
Selon Fatéma Sadiqi, directrice générale du festival : «Le festival de Fès d’art culinaire offre la possibilité de tester des styles nationaux, régionaux et internationaux». Et de conclure: «C’est un festival qui présente la cuisine marocaine, sous ses diverses formes, comme étant à la fois inscrite dans les pratiques de la culture nationale et comme illustrant le rôle-clé de l’ouverture sur d’autres cultures».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *