Les droits de l’Homme mis en images

Les droits de l’Homme mis en images

Un concours vidéo autour des droits de l’Homme vient d’être lancé. L’initiative émane de l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH) et de l’Institut supérieur du cinéma et de l’audiovisuel (ISCA) de Rabat. Pour participer à ce concours, il suffit d’être âgé entre 18 et 30 ans et d’être inscrit dans un établissement universitaire marocain ou d’enseignement supérieur. «Tous les étudiants peuvent déposer leurs candidatures pour ce concours», déclare le responsable de ce projet à l’ISCA, Tarek El Allam. Une fois ces conditions remplies, les étudiants doivent rédiger un synopsis de l’idée en une page au maximum et l’envoyer au siège de l’ISCA. Autres critères importants : le scénario doit porter sur une fiction et ne pas dépasser 12 minutes et les seules langues utilisées doivent être le français ou l’arabe. En outre, le film doit traiter des thèmes de la justice et des tribunaux, de la violence contre la femme et l’enfant, du droit à l’habitat, etc. Un jury constitué de professionnels du secteur de l’audiovisuel et des spécialistes en droits humains – dont les noms n’ont pas encore été dévoilés – devra sélectionner en tout quinze scenarii. Les heureux gagnants suivront, par la suite, une formation en droits humains et audiovisuels. «A l’issue de cette formation, trois scenarii sur 15 seront choisis pour être produits et diffusés lors de la Journée mondiale des droits de l’Homme commémorée le 10 décembre»,  souligne Amina Bouayach, présidente de l’OMDH. Selon cette responsable, l’OMDH cherche, à travers cette manifestation, à encourager les jeunes talents et à aiguiser leur fibre créative en les invitant à traiter des thèmes en relation avec les droits de l’Homme. Le 10 décembre 2006, les scenarii sélectionnés seront présentés au public. A la question de savoir si ces films seront diffusés sur les petits écrans, les organisateurs nous ont affirmé ne pas l’avoir tranché. «Les courts-métrages produits seront éventuellement diffusés au petit écran. C’est une idée qui nous effleure l’esprit, mais nous n’avons pas encore entamé les discussions avec les responsables des chaînes», confie la présidente de l’OMDH. Tarek El Allam trouve, quant à lui, une autre suite à la production de ces courts-métrages. «Toutes les sections de l’OMDH dans les diverses villes du Maroc et les universités pourront projeter ces films lors de la tenue des événements autour des droits de l’Homme», a-t-il précisé. Pour l’instant, les candidats doivent d’abord prouver la pleine mesure de leurs talents en écrivant des scenarii de bonne facture. Les propositions d’idées doivent être envoyées avant le 3 novembre 2006.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *