Les films marocains à Berlin

Les films marocains à Berlin

Dans une note introductive consacrée à cette manifestation culturelle publiée mercredi, le Centre a indiqué que «la diversité et la vivacité du cinéma marocain ne sont pas fortuits, contrairement aux autres pays du Maghreb arabe, l’Etat déploie d’énormes efforts pour promouvoir l’industrie
cinématographique». Au menu de ces journées figure la projection de nombreux longs métrages et films documentaires produits par des réalisateurs marocains entre 2001 et 2010. Il s’agit des films «Les yeux secs» de Narjiss Nejjar, «Le temps des camarades» de Mohamed Chrif Tribak, «Fragments» de Hakim Bellabes, «Nos lieux interdits» de Leïla Kilani, «Lahdat dhalam» de Nabil Ayouche, «L’enfant endormi» de Yasmine Kessari, «Ouarzazate Movie» de Ali Safi, «Les portes du paradis» des frères Nouri et «Mirages « de Talal Selhami.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *