Les Gipsy king perpétuent la tradition

Les Gipsy king perpétuent la tradition

Vous venez d’animer un concert de trois jours au Havana Club de Marrakech sous l’intitulé Les Gipsy All stars.  Quelle est la différence entre les Gipsy King et les Gipsy All stars ?
Mario Reyes : Il faudrait préciser que les «Gipsy King» est la formation de base qui a été créée dans les années 60 par la famille Reyes. Pendant la guerre civile espagnole, ces gitans ont quitté la Catalogne à cause des persécutions et se sont installés à Arles en France. A partir des années 70-80, les Gipsy King se sont propulsés au devant de la scène et dans les années 90, ils ont connu un succès planétaire. Le groupe a connu cependant plusieurs crises dues entre autres à la mauvaise gestion de Chico. Ce dernier gérait mal les finances. Nous étions obligés de le bannir du groupe.

Qui sont les Gipsy All stars ?
C’est un groupe composé essentiellement de jeunes. Ce sont les fils et les petits-fils des fondateurs des Gipsy King. Notre but est de perpétuer la tradition de la musique gitane. C’est un héritage que nous devons préserver. Les Gipsy All stars regroupent entre autre le leader du groupe Mario Reyes, le fils de Pablo Reyes, Canout Reyes et d’autres petits-fils du fondateur José Reyes.  

Il y a plusieurs groupes qui imitent les Gipsy King en se donnant le même nom. Comment peut-on distinguer les vrais des faux ?
Il y a en effet plusieurs groupes qui s’intitulent les Gipsy King. Mais les vrais sont uniquement ceux qui font partie de la famille Reyes. Il est important de faire la différence. Le public doit savoir distinguer les vrais des faux.

Lors de ces trois concerts y’a-t-il des nouveautés que vous avez proposées à vos fans ?
Lors de ces spectacles à Marrakech, nous avons surtout chanté les titres phares que tout le monde connaît et attendait. A savoir «Bamboleo», «Viento de l’arena », «Oli Ola», pour ne citer que ceux là.
Pour ce concert, nous avons tenu à ce qu’on soit accompagné par notre mentor Pablo Reyes qui est le fils du fondateur José Reyes.

Les chansons populaires des Gipsy King sont désormais connues. Que fait le groupe pour regénérer le répertoire devenu aujourd’hui un peu usé ?
Nous ne pensons pas que le répertoire des Gipsy King est consommé. Les chansons du groupe continuent toujours de séduire. Preuve en est, à chaque fois que nous animons un concert à l’étranger nous sommes étonnés de voir un déferlement de spectateurs. Nous sommes toujours ovationnés, et le public en redemande toujours. Maintenant, cela n’empêche pas que nous pouvons toujours innover en créant de nouvelles chansons. Nous ne sommes pas contre les nouveautés. La preuve, Mario Reyes a même chanté un duo avec André Bochelli «Amore» et dont le dernier dique «Sin tu amore» a été vendu à plus de 3000 exemplaires.
 
Quel est le pays où vous possédez le plus de fans ?
Nous avons un succès fou aux Etats-Unis. Lors du concert que nous avons animé l’an dernier au pays de l’Oncle Sam, nous avons eu la surprise d’être écoutés pars 8110 personnes. Nous étions agréablement surpris de voir que les Américains apprécient notre musique.

La musique des Gipsy King se transmet de père en fils. Comment se fait cette transmission ?
Les Gipsy king transmettent leur art en héritage pour la pérennité de la musique gitane. Ceci dit cette musique se transmet toute seule. Les guitaristes et les chanteurs des Gipsy King sont des autodidactes. Ils ont baigné depuis leur tendre enfance dans cette atmosphère musicale. La preuve, Canout Reyes, le fils de Pablo Reyes a appris à jouer de la guitare tout seul à l’âge de 12 ans, sans avoir pris des cours.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *