Les manucures se modernisent pour le plaisir de tous

Les manucures se modernisent pour le plaisir de tous

Se faire belle a toujours été l’apanage des femmes les plus coquettes. Depuis le rouge à lèvre, à l’accessoire le plus infiniment discret, tout y passe. Et toujours dans cette noble quête du beau absolu, les techniques se multiplient. Aujourd’hui, cette satisfaction a atteint des dimensions telles que se faire belle demande un engagement disciplinaire au quotidien, une délicatesse infinie, un sens esthétique aigu mais surtout une grande connaissance de la matière.
Aristote disait, «La main est l’instrument des instruments». Alors celle-ci a besoin à son tour de se faire belle. Dans ce sens, esthéticiens, chercheurs et adeptes s’accordent à penser que la french manucure avec construction en chablon donne les meilleurs résultats sur des mains abîmées. «L’aspect définitif est très naturel, aucun risque d’allergie ni d’intolérance. L’ongle naturel respire et continue de pousser protégé par le gel», déclare Latifa, esthéticienne dans l’un des centres de beauté les plus huppés de Casablanca.
La technique nécessite de l’habileté mais avec un peu de bonne volonté et du bon matériel, elle peut se pratiquer chez soi. Alors, pour les plus hardies, notre experte nous propose un petit éclairage technique en exclusivité pour ALM. «Tout d’abord, débutez par des ongles propres et secs. Repoussez les cuticules. Avec une lime fine, il va falloir dépolir la brillance des ongles naturels pour mieux accrocher le gel et les laisser respirer. Limez le bord libre pour obtenir la forme à corriger. Pulvérisez l’ensemble de l’ongle et de la peau avoisinante avec du Nail Prep (antiseptique pour ongles). L’ultime étape est la pose du chablon sur lequel on va construire notre forme avec du Builder French White. En dernière étape, redessinez le bombé de l’ongle avec le pink cool pour effacer les déformations et avoir les ongles roses d’un bébé», conclut Latifa. Cette révolution dans le monde de la manucure ne laisse pas indifférent ou plutôt, indifférente… «J’adore cette technique. Je ne suis jamais arrivée à avoir les ongles assez longs pour me permettre la french manucure qui me faisait rêver depuis si longtemps. Aujourd’hui, non seulement j’ai de beaux ongles à la demande, mais aussi je peux me permettre des tatous et des dessins fous avec des strass et des paillettes. Merci la technologie», plaisante Kenza une jeune Casablancaise de 18 ans. Ainsi la construction des ongles au gel fait de l’ombre aux ongles naturels qui paraissent plus ternes mais surtout aux techniques classiques d’extension par capsule à coller. Aujourd’hui, nos mains peuvent respirer la grâce et être belles, à notre image défiant vent et marées. Le vieil adage ne dit-il d’ailleurs pas que «Les mains d’une femme sont une fenêtre ouverte sur son cœur». Comme quoi, des mains douces et belles seraient preuve de la douceur et de la beauté intérieure de celle qui les entretien. Alors toutes à vos pinceaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *