Les Marocains et le mode de vie américain

Les Marocains et le mode de vie américain

A new York comme en Pennsylvanie,  ou en Floride, la communauté marocaine aux états-unis vit dans des conditions presque similaires aux américains. Elle se trouve presque dans tous les états américains, attachée à son pays. Vivant dans de bonnes conditions, elle accorde une grande importance à son pays d’origine. En effet, la majorité des ressortissants marocains vivent en Europe, mais de plus en plus de MRE sont présents en Amérique du Nord, particulièrement aux Etats-unis depuis le lancement de l’opération «green card » par les autorités américaines dans le cadre de la loterie annuelle pour l’immigration aux Etats-Unis.
Le mode de vie des Marocains aux États-Unis se distingue en fonction de leurs situations, d’après leurs différentes déclarations à ALM.  Des cas qui montrent comment vivent les marocains dans le pays de l’oncle Sam. Plusieurs ressortissants marocains se sont établis dans des états qui répondent à leurs critères notamment les bonnes conditions climatiques. Floride, Orlando, Californie, sont parmi les destinations préférées de la majorité des marocains. «J’ai choisi de m’installer en Floride, car il y avait mon oncle qui m’avait hébergé pour la première fois. Je ne peux pas supporter le froid dans les états du Nord. En Floride le climat est supportable durant presque toute l’année», explique Moussa, qui vient de rendre visite à son ami en Philadelphie, une ville qui appartient à l’état de Pennsylvanie.
Pour faire face aux problèmes en matière d’intégration dans la société américaine, des associations et des clubs ont été créés. Ainsi ils ont pour objectif de faciliter l’intégration des nouveaux venus avec  le mode de vie américain. «Notre association a réussi à réunir un grand nombre de marocains à travers les villes de Pennsylvanie lors du dernier Ramadan. C’était une occasion de se rapprocher et raffermir nos relations. A cette occasion nous souhaitons créer un centre culturel marocain où les différentes générations de Marocains établis aux États-Unis pourront se rencontrer», indique Driss, originaire de Casablanca. «Apprendre la langue anglaise, les lois et les valeurs américaines, figure parmi nos priorités. Par ailleurs beaucoup d’efforts doivent être déployés pour résoudre les problèmes des marocains résidant aux États-Unis», ajoute-t-il. Le grand handicap qui empêche la majorité des marocains de venir régulièrement visiter leurs pays, est le billet d’avion qui est très cher. Et les marocains résidants aux États-Unis déplorent cela. «Depuis que je me suis marié, je ne peux pas me rendre chaque année au pays à cause du billet qui est trop cher, je demande aux responsables de la RAM de bien régulariser cette situation en vue d’encourager les MRE de venir visiter leurs familles. Baisser le prix des billets Casablanca-New York pourrait aider à créer une dynamique de développement humain et économique dans notre chère patrie», indique Madani, père de deux enfants. Un problème qui reste immense chez une famille composée de plusieurs enfants. D’autres réactions dans le même sens ont été exprimées par plusieurs personnes en Philadelphie et à Harrisburg ( la capitale de Pennsylvanie).
Par ailleurs, les mutations connues dans le monde notamment la crise financière a touché le quotidien et a transformé la vie de quelques marocains. «Ma fille qui travaillait dans une agence de voyages à Orlando depuis 7 ans a perdu son travail à cause de la crise financière. Et elle cherche pour le moment un autre travail», témoigne Ali, qui a été en train de préparer son retour après avoir passé ses vacances chez sa fille. Séduits par les valeurs et la vie à l’américaine, les marocains des États-Unis
déploient tous leurs efforts pour garantir une vie tranquille et pour assurer un meilleur avenir pour les futures générations. Ainsi tous les responsables et les intervenants sont appelés à améliorer la situation des marocains pour une intégration meilleure dans leur vie quotidienne.

• DNES aux Etats-Unis L’Houssaine Oulbaz
[email protected]

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *