Les nouvelles radios privées

Après les licences délivrées par la Haute autorité de la communication audiovisuelle le 17 avril dernier, les opérateurs audiovisuels se doivent d’obéir à leur cahier des charges. Pour rappel, la première vague des licences a donné lieu à la naissance de dix radios et d’une télévision privée «Medi 1 Sat». La radio «Atlantic» a déjà commencé à émettre sur Casablanca depuis le 17 novembre sur la fréquence 92,5. Selon les clauses du cahier des charges, cette radio dispose d’une couverture multirégionale avec au moins deux bassins d’audience ; à savoir ceux du Grand Casablanca-Chaouia Ouardigha et de Rabat-Salé-Gharb. Pour la ville de Casablanca, l’opérateur était dans les délais puisqu’il devait couvrir cette métropole au plus tard le 17 novembre 2006. En ce qui concerne les autres provinces et préfectures relevant desdits bassins d’audience, le deadline est fixé pour le 17 mai 2007.
Les actionnaires de cette radio sont au nombre de  dix avec à leur tête : Marie Therèse-Bourrut alias Nadia Salah. Celle-ci détient 31,3% du capital. Elle est suivie du PDG de la radio, Abdelmouneim Dilami avec 29,2% et de Khalid Belyazid, administrateur-directeur général. «Atlantic» est une radio thématique, dont 60% des informations sont à caractère économique. Le reste de la programmation est composé d’informations généralistes avec des magazines, des journaux et des flashs.  La durée de diffusion quotidienne est fixée à 24 heures.
«Hit Radio» est sur les ondes depuis le 8 septembre. Elle peut être écoutée à Rabat sur 99.8, Casablanca sur 100.3 Mhz, Marrakech sur 94.4, Essaouira sur 96.01, El Jadida sur 94,5 et Settat sur 98.9. L’actionnaire principal est le PDG de la radio Younes Boumehdi. Il détient 30% du capital, suivi de la société Start, avec  27%. «Hit radio» doit couvrir trois bassins d’audience : le Grand Casablanca, Rabat, Salé-Gharb, Marrakech et la région du haut Atlas. Selon le cahier des charges, «cet opérateur s’engage à assurer le financement de son projet par des fonds propres à hauteur de 50% au moins». Il s’engage aussi «à constituer des comptes courant associés d’un montant de 2 millions DH au moins, bloqués sur une durée qui ne doit pas être inférieure à deux ans».
«Chada FM», appelée au départ «Likouli Nass» de Rachid Hayeg, a commencé à émettre depuis le 13 septembre sur la ville de Casablanca uniquement et sur la fréquence de 100.8.
Du côté de  «Radio Plus» d’Abderahman Adaoui, l’essentiel de la programmation est dédié à la vie locale et régionale de la zone géographique. Cette radio émet à partir d’Agadir depuis le début du mois de novembre. La durée quotidienne d’émission est fixée à 18 heures quotidiennes jusqu’au 31 décembre 2006 et 24 heures à compter de cette date. Son actionnariat est composé principalement de capitaux de M. Adaoui qui détient 51% du capital et Abdellah Harguil qui n’est autre que Jalil Nouri, administrateur avec 34% du capital.
Enfin, la chaîne de télévision «Medi 1 Sat» qui commencera à émettre en décembre, est dirigée par Pierre Casalta. Son capital social s’élève à 4.500.000 euros.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *