Les photographies de Hamadi Ananou à Rabat

Les photographies de Hamadi Ananou à Rabat

Passionné par la photographie dès son jeune âge, Hamadi Ananou dévoile ses récentes photographies du 10 septembre au 27 octobre à l’espace de la Villa des arts de Rabat. Organisée  par la fondation ONA en partenariat avec le magazine Maroc premium, cette exposition rassemblera une cinquantaine d’œuvres de Hamadi Ananou. «C’est la première fois que je dévoile mes œuvres au Maroc. Il s’agit de photos qui racontent un long trajet  de ma vie», a souligné à ALM  Hamadi Ananou. Ce mordu de l’art de photographie est un voyageur invétéré, il explore dans son travail un rapprochement entre l’impulsion créative que suscitent les cités les plus cosmopolites et la simplicité des petits villages de son Rif natal qui lui est cher.  Ananou utilise  la photographie afin de transmettre, par l’image, ce qui semble intransmissible ou inaccessible. «La photo apparaît pour transmettre un message et c’est à son auteur de bien la composer pour qu’elle soit suffisamment communicative», dit-il. Ananou est surtout motivé par son côté artistique; «l’art avant tout» constitue sa devise. Ananou est un innovateur en premier lieu. II explore inlassablement de nouvelles possibilités au-delà de la technologie de traitement d’images qui fait partie intégrante du quotidien de tous les professionnels de la photographie de nos jours. Il compose et façonne ses images qu’il cherche à exploiter en utilisant pierre, bois, métal et verre. Ces techniques apportent aux photos de son œuvre une dimension qui les unit plus à la terre. Attiré par le photojournalisme, il excelle dans l’art de répondre à la vérité journalistique immuable qui mène les professionnels du métier, des bidonvilles aux palais, pratiquement sans transition. Ses travaux ont été publiés dans les magazines les plus renommés tels que El Pais, El Mundo, Tiempo, Interviu, Viajar, Panorama, Oggi, el manifesto, Paris Match, Bunte, Newsweek, Times, Geo, National Geographic, etc. La passion de Ananou pour la photo est née à Madrid où il a étudié l’art de la photographie dans l’une des écoles les plus renommées d’Espagne. Après un très bref passage dans une agence de paparazzi, Hamadi est  entré à l’agence Cover pour laquelle il a  réalisé ses premiers reportages. Connu comme le «photographe de la lumière» dans la capitale espagnole. II figure parmi ceux qui ont su immortaliser l’appel magique du soleil, se levant ou se couchant, au-delà du Détroit de Gibraltar, là où les chemins ne se croisent jamais, mais se poursuivent jusqu’à l’infini Ce photographe compte à son actif plusieurs expositions et ouvrages.
Ses œuvres sont présentes dans des collections publiques et privées un peu partout dans le monde. Parmi ses ouvrages on cite «Ceuta», édité en 2002, «Sevilla» en 1992 et  «Tanger» en 1990.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *