Les premières rencontres sont dédiées à Delacroix: Initiation aux carnets de voyage

Les premières rencontres sont dédiées à Delacroix: Initiation aux carnets de voyage

Les carnets de voyage de l’artiste-peintre Eugène Delacroix au Maroc seront ressuscités le temps des 1ères rencontres qui leur seront dédiées du 17 au 29 octobre. 

«L’ambition de cette opération aujourd’hui est de valoriser cet héritage en mettant le carnet de voyage à l’honneur avec une résidence de création», estime l’institut français de Meknès, initiateur de l’événement, en précisant que 6 artistes prendront part à celui-ci. Il s’agit d’un marocain, Aziz Oumoussa, et 5 Français, Patrick Singh, Laurent Corvaisier, Eric Vacquier-Némorin, Yves Bommenel, Julien Descossy. «Ces artistes illustreront la ville de Meknès qui sera une libre source d’inspiration pour chacun d’eux avec son style et son support, du carnet à dessins à la photographie et la vidéo», détaillent les organisateurs. Et ne n’est pas tout! Au cours de la seconde semaine, des étudiants des Ecoles des Beaux-arts de Tétouan et Casablanca seront aux côtés de ces artistes pour se familiariser au carnet de voyage et partager les chemins de la création.

A son tour, Mohammed Essaouri, docteur d’Etat en Lettres et Sciences Humaines, conseiller académique et auteur de «Selon la légende et l’image», présentera une conférence autour de carnets d’artistes, jeudi 20 octobre à l’Institut français.

Aussi, une sélection de livres autour du carnet de voyage sous toutes ses formes sera présentée à la Médiathèque de l’Institut. Des aquarelles marocaines de Delacroix à des souvenirs photographiques de tours du monde, en passant par des témoignages d’écrivains-voyageurs, tout y sera. Des ateliers de découverte et de fabrication de carnets de voyage seront également proposés pour petits et grands.

Ceci étant, l’événement, organisé en partenariat avec la commune de Meknès et la direction régionale de la culture, se clôturera samedi 29 octobre à la Medersa Bou Inania par le vernissage de l’exposition collective, présentant les œuvres réalisées à Meknès par les artistes invités, suivi d’un conte musical autour du voyage de Delacroix au Maroc par Frédéric Calmes, conteur, accompagné de Léo Fabre-Cartier, musicien.

Pour rappel, Eugène Delacroix a découvert le Maroc, en 1832, dans le cadre d’une mission diplomatique française ayant pour finalité la rencontre, à Meknès, du sultan Moulay Abderrahman. Pour ne rien perdre de ce voyage initiatique, Delacroix n’a pas cessé de dessiner et d’écrire, réalisant ainsi ses carnets de voyage au Maroc. De retour en France, cette documentation rejaillit sur son œuvre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *