Les professionnels réunis à Rabat : Vers la restructuration du secteur des arts plastiques au Maroc

Les professionnels réunis à Rabat : Vers la restructuration du secteur des arts plastiques au Maroc

Définir une restructuration de l’environnement des arts plastiques sur les plans de la formation et du cadre juridique, tel est l’objectif du premier colloque national sur «La situation des arts plastiques au Maroc», prévu le 20 décembre à Rabat.

Initiée par le Syndicat marocain des artistes plasticiens professionnels et l’Association marocaine des arts plastiques, cette rencontre verra la participation d’artistes, d’universitaires, d’experts, des critiques d’art et des journalistes culturels, tous les intervenants publics et privés du secteur, y compris les galeristes et les professionnels de l’art. «Le champ des arts plastiques connaît aujourd’hui une dynamique très importante tant au niveau de la créativité que de la multiplication des événements liés au domaine.

Mais, malgré des réalisations importantes, notamment au niveau des infrastructures, les conditions favorables ne sont pas encore réunies pour que ce champ puisse contribuer efficacement au rayonnement culturel et artistique aux niveaux national et international», indiquent les initiateurs. En effet, ce colloque a pour but d’engager une réflexion et un débat profond pas seulement académique mais aussi avec des retombées pratiques afin d’aboutir à des avancées notables en faveur de ce domaine. «Il s’agit de définir une restructuration de l’environnement des arts plastiques sur les plans de la formation et du cadre juridique englobant les droits sociaux, les droits d’auteur et les droits de suite», souligne-t-on. Plusieurs questions seront également discutées.

Il s’agit en effet de la question de l’identité et des particularités culturelles dans la création plastique. «La question du marché et de la commercialisation sera également discutée», ajoute la même source. A cet égard, cet événement propose trois ateliers. Le premier est placé sous le thème «Les droits de l’artiste : droits fondamentaux et droits voisins». Le deuxième évoquera «L’expertise et la commercialisation dans le domaine de l’art» alors que le troisième abordera «La pédagogie de l’enseignement artistique». Les organisateurs sont convaincus que les arts plastiques jouent un rôle important dans la dynamique socioculturelle nationale et ils ont pour ambition que les résultats de ce colloque puissent consolider et servir cette dynamique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *