Les Semaines du film européen

La seizième édition des Semaines du film européen démarre ce mardi 21 novembre à Tanger. Par la suite, ce sera au tour de Rabat, Casablanca, Safi et Agadir d’accueillir ce rendez-vous cinématographique. Lancée par la délégation de l’Union européenne au Maroc, cette manifestation prévoit la projection de neuf longs-métrages du Vieux Continent. La sélection comporte une série de films récents, primés au cours de cette année par les plus grands festivals. Dans la foulée, on peut citer le film «Volver», dernier chef-d’œuvre du réalisateur espagnol Pedro Almodovar qui a reçu le prix collectif d’interprétation féminine au dernier Festival de Cannes.   
Pour la deuxième soirée, les spectateurs auront rendez-vous avec un film finlandais «Les lumières du faubourg», coproduit par l’Allemagne et la France et signé Aki Kaurismaki. Il raconte l’histoire d’un gardien de nuit, Koistinen, à la recherche de travail et qui se heurte à une société hostile qui brise ses modestes espoirs. 
Le troisième jour, les cinéphiles en quête des dernières productions cinématographiques européennes pourront voir le film italien «Nuovomondo», Lion d’argent au festival de Venise 2006. Ce long-métrage réalisé par Emmanuelle Crialese, avec à l’affiche Charlotte Gainsbourg et Vincenzo Amato, a pour cadre la Sicile du début du 20ème siècle. Il raconte la vie d’une famille de paysans qui travaillent le même lopin de terre depuis des générations. Ces paysans mènent une existence en harmonie avec la nature et cohabitent avec les esprits de leurs ancêtres. La monotonie de leur vie quotidienne est interrompue par des récits sur le Nouveau Monde et sur les innombrables richesses de cet Eden. Sur la liste des films primés en 2006 et qui seront projetés lors de ces Semaines figure également «Le vent se lève» du cinéaste britannique Ken Loach. Palme d’Or du Festival de Cannes, ce film réunit les acteurs Cillian Murphy, Padraic Delaney et Liam Cunningham.  Ses scènes se déroulent en 1920 en Irlande. Des paysans s’unissent pour former une armée de volontaires contre les redoutables Black and Tans, troupes anglaises envoyées par bateaux pour mater les velléités d’indépendance du peuple irlandais. Par sens du devoir et amour de son pays, Damien abandonne sa jeune carrière de médecin et rejoint son frère Teddy dans ce dangereux combat pour la liberté.
Autre coup de cœur de cette 16ème édition des Semaines du film européen : le long métrage autrichien «Sarajevo mon amour». Ours d’or au festival de Berlin 2006, ce film a été réalisé par Jasmila Zbanic. L’histoire  a pour cadre Sarajevo. Esma, mère-célibataire, y vit avec sa fille de douze ans, Sara. Cette dernière devant participer à une excursion scolaire. Esma accepte un job de serveuse dans une boîte de nuit pour réunir l’argent demandé. Sara se lie d’amitié avec Samir qui, comme elle, n’a pas de père. Leurs géniteurs sont des héros de guerre, morts au combat.
Les films projetés lors de ces Semaines qui se terminent le 8 décembre ont pour thème commun: les rapports familiaux. Chaque long-métrage sera précédé d’un court-métrage de la Méditerranée. «Le défunt» de Rachid El Ouali sera projeté en ouverture du festival.

Le Programme

• Tanger : du 21 au 30 novembre, Salle Roxy
• Rabat : du 23 novembre au 2 décembre, Théâtre Mohammed V
• Casablanca : du 25 novembre au 4 décembre, Cinéma Lynx
• Safi : du 27 novembre au 6 décembre, Cinéma Atlantide
•Agadir : du 29 novembre au 8 décembre, Cinéma Sahara.


 Renseignements pratiques


Site de la délégation de la Commission européenne :www.delmar.ec.europa.eu

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *