Les soldes attirent du monde à Sebta

Les soldes attirent du monde à Sebta

Sebta devient en ce début d’année une destination de choix pour beaucoup de visiteurs marocains. Surtout que la période des soldes (Rebajas) débute officiellement aujourd’hui dans ce préside occupé. C’est donc l’occasion pour un grand nombre de familles marocaines de casser leurs tirelires pour aller y faire leurs emplettes.

Leur séjour de courte ou de longue durée à Sebta continue d’être, pendant cette période de crise économique, une manne pour les différents types de commerces de ce préside. Les commerçants sebtaouis, en particulier espagnols, peuvent ainsi tirer leur épingle du jeu.

Au grand bonheur des visiteurs marocains, les grossistes, comme les simples vendeurs ou les petits détaillants, font de leur mieux pour offrir des articles exclusivement au goût de cette clientèle devenue de plus en plus prisée à Sebta. «Les clients marocains contribuent, en moyenne, de près de la moitié dans leurs chiffres d’affaires», s’accordent à dire des commerçants de la ville.

Il est à préciser que ces soldes du Nouvel An à Sebta durent deux mois et peuvent entraîner des réductions allant de moins 30 à 70%. Ils attirent des milliers de visiteurs marocains, venus de différentes régions, dont les habitants de Tétouan et des zones avoisinantes, qui s’y rendent sans visa. Ils sont tous en quête de bonnes affaires à un meilleur rapport qualité/prix. La plupart d’entre eux attendent cette période des soldes pour compléter ou renouveler leur garde-robe d’hiver et celles de leurs enfants.

Et pour ce faire, ils sont amenés à parcourir plusieurs magasins de la ville. Parmi lesquels ceux bordant la grande rue Real. Les gens y auront l’embarras du choix entre les petites et grandes boutiques, dont les célèbres enseignes de prêt-à-porter Zara, Mango et Marwa.

Outre le shopping dans les magasins d’habillement, d’aucuns veulent profiter du maximum des soldes en élargissant leurs listes d’achats à d’autres produits d’alimentation, la lessive, les électroménagers… Ils choisissent ainsi de s’en approvisionner dans les supermarchés et les centres commerciaux spécialisés de la ville. Mais sans oublier de faire leur passage dans les entrepôts de la zone Tarajal, situés près du poste frontière Bab Sebta et où ils peuvent acheter de tout.

Il est à préciser que cette affluence de visiteurs marocains rend les files de véhicules encore plus longues au poste frontière de Bab Sebta. Ce qui donne du fil à retordre aux services de contrôle et sécurité côtés marocain et espagnol. D’autant plus qu’ils sont chargés ensemble de gérer quotidiennement le passage de plus de 20 mille personnes et 2.500 véhicules.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *