Les stars du festival

L’année dernière, des hommages appuyés ont été rendus à David Ford Coppola et David Lynch. Deux réalisateurs célèbres dans le monde, mais qui n’ont pas d’attache avec le Maroc. Lors de cette édition, ce sont deux réalisateurs tout aussi célèbres, mais liés au Royaume, qui seront honorés. Ridley Scott sera en effet décoré du wissam de l’ordre de l’Officier par SM le Roi Mohammed VI, indique un communiqué du FIFM. Ridley Scott est un habitué du Maroc. Il a tourné une partie de « Gladiator » dans notre pays, de même que la quasi-totalité de « La Chute du faucon noir ». Reçu récemment par SM le Roi Mohammed VI, Scott a confirmé le projet de tournage au Maroc d’un film intitulé « Royaume du Paradis ». Ce long-métrage, produit par la 20th Century Fox, portera sur la période oecuménique du règne de Salah Eddine Al Ayoubi. Le réalisateur Oliver Stone sera également décoré du wissam de l’ordre d’Officier. Ce dernier a maintenu le tournage du film « Alexander » au Maroc, alors que la plupart des productions étrangères avaient fui notre pays suite à la guerre du Golf et aux attentats de Casablanca. À cette occasion, deux documentaires d’Oliver Stone, respectivement sur Fidel Castro et Yasser Arafat, seront projetés. Les acteurs seront également honorés. À commencer par Alain Delon qui recevra le trophée de l’Etoile d’Or de Marrakech pour l’ensemble de sa carrière. Des films, dont «Le Guépard » et «Borsalino», seront projetés à cette occasion. Un hommage sera également rendu à la comédienne égyptienne Yousra. Au demeurant, le festival ne faillira pas à son habitude d’honorer un comédien national. L’année dernière, le grand Mohamed Hassan El Joundi a reçu une distinction. Cette année, c’est le tour de la comédienne Amina Rachid. Le cinéma indien est très populaire à Marrakech. Lors de l’édition précédente, une foule en délire avait porté, comme une idole vivante, la star indienne Aamir Khan. C’était l’un des moments forts de la 2ème édition du festival de Marrakech. L’exploit sera sans doute réédité avec l’acteur Amitabh Bachchan, une superstar en Inde. En plus, un fervent hommage sera rendu à la mémoire de Daniel Toscan du Plantier. À cet égard, huit films, produits par le président défunt du FIFM, seront projetés. Une mention est également faite dans ce communiqué à Nathalie Baye, la nouvelle présidente du FIFM. Il est curieux de constater, à la lecture du communiqué du FIFM, que les hommages sont mis en avant, tandis qu’une toute petite mention est faite aux films en compétition. Ils sont au nombre de douze concernant les longs-métrages et vingt pour les courts-métrages. Le hasard veut qu’un grand festival de cinéma débute en ce moment. Toutes les agences de presse titrent sur « la superbe sélection » des films projetés lors de la soixantième édition de la Mostra de Venise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *