Lilah

Lilah

Sarah, femme d’Abraham, pesait de tout son destin individuel face à Dieu, Tsippora, la Noire, femme de Moïse, luttait contre le racisme et l’ostracisme, Lilah, soeur d’Ezra, entre en guerre contre l’extrémisme religieux dont les femmes – la moitié de l’humanité – sont frappées…En 397 avant J.-C., Lilah entrevoit le destin de son frère bien-aimé, Ezra: être l’instigateur du renouveau du peuple juif, qui, au cours de siècles d’exil à Suse et Babylone, a oublié ses origines, et parfois même son dieu. En accord avec le roi de Mésopotamie, Ezra part pour Jérusalem afin de reconstruire le Temple détruit et de rappeler aux Juifs leur identité. D’une intelligence aiguë, fin connaisseur des lois de Moïse, Ezra a une idée de génie qui permettra la survie de l’identité juive à travers les siècles: ce n’est pas en érigeant des temples que le peuple juif survivra, mais en inscrivant dans sa mémoire, génération après génération, les textes bibliques. Cependant la ferveur religieuse d’Ezra tourne à l’intransigeance: pour conserver la pureté du peuple juif, il ordonne la répudiation de toutes les épouses étrangères et de leurs enfants. Révoltée par la douleur de ces femmes, Lilah se dresse contre l’extrémisme de son frère et organise la résistance. Après avoir assumé un destin de femme seule pour seconder Ezra, Lilah est confrontée à une déchirure. Quand celui qu’elle prenait pour un visionnaire tombe dans les excès du fanatisme, elle doit choisir entre son amour pour lui et sa conscience.

Lilah, Marek Halter,
Edition Robert Laffont

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *