L’Indépendance du Maroc en images

L’Indépendance du Maroc en images

L’avenue Mohammed V attire ces derniers jours la curiosité des passants. À l’occasion des festivités du 50ème anniversaire de l’indépendance du Maroc, une exposition de photographies organisée par le ministère de la Communication investit la principale artère de la capitale. Les habitués de l’avenue Mohammed V ont à présent une nouvelle attraction. Une attraction instructive et éducative. « Lorsque j’ai eu vent de cette exposition, je me suis empressée d’y amener mes enfants pour qu’ils observent en images une période importante de l’histoire du Maroc », déclare une jeune femme rencontrée sur les lieux.
Cette exposition permet, en effet, à ceux qui n’ont pas vécu la période de l’indépendance du Maroc de voir en images des tranches de l’histoire du Maroc. Les photos, imprimées directement sur un support d’aluminium, retracent trois périodes clé : la pré-Indépendance, l’Indépendance et la post Indépendance. Ainsi, le soulèvement du peuple, le retour du défunt Roi Mohammed V de l’exil ainsi que la constitution du premier gouvernement après l’Indépendance ont été immortalisés en des photos inédites.
Les 280 photos exposées sur l’avenue Mohammed V de Rabat appartiennent au ministère de la Communication et à Paris Match. Imprimées sur un support très design, ces photographies ont bénéficié d’un vif succès. Tout au long de la durée de cette exposition, des centaines de passants ont défilé sur cette artère pour voir des photos qu’ils n’avaient jamais eu l’occasion de voir auparavant. « Il y a des images que je ne connaissais pas auparavant même si je suis un fin connaisseur de l’histoire du Maroc, cela m’a permis d’enrichir d’avantage mon savoir », souligne L.I , un passant âgé d’une soixantaine d’années. Les passants civilisés se contentent d’observer l’exposition avec les yeux sans toucher de leurs mains. Les moins conscients, quant à eux, n’hésitent pas à graver des écritures  sur le support métallique, sans aucune conscience. Un acte de vandalisme qui n’a pas manqué de faire réagir des spectateurs avertis. « Les gens se plaignent qu’il n’y a aucune manifestation culturelle d’envergure, mais lorsqu’on leur offre de la qualité, il faudrait qu’ils gâchent tout», s’exclame un citoyen.
L’exposition est un hymne à feu S.M. Mohammed V, le Père de la Nation et symbole de la lutte pour son indépendance, ainsi qu’à une grande nation, à des femmes et des hommes. Cette exposition est en effet un hommage à tous les hommes et les femmes qui ont légué un passé glorieux.
Cette exposition comporte également des photos illustrant les complots ourdis contre le Maroc au début du 20e siècle, les soulèvements et mouvements de résistance déclenchés suite à l’exil de S.M. le Roi Mohammed V et de la famille Royale et des correspondances d’exil du Père de la Nation et du Prince Moulay El Hassan avec certains signataires du Manifeste de l’Indépendance. Alors qu’il était en exil à Madagascar, le peuple s’était soulevé contre l’occupant et un véritable mouvement de résistance était né à l’époque dans les années 50. Les visages de noms comme Zerktouni, Allal Ben Abdellah, Roudani sont clairement discernables sur les photos exposées sur l’avenue Mohammed V de Rabat. Cette exposition se déplacera par la suite dans les principales villes du Maroc. La prochaine étape est Casablanca où l’exposition sera inaugurée jeudi devant la wilaya.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *