L’Institut Cervantès de Rabat entame sa saison avec le cinéma

L’Institut Cervantès de Rabat entame sa saison avec le cinéma

Une bonne occasion de connaître le cinéma de Santiago García et autres réalisateurs espagnols. Des histoires fascinantes et attrayantes seront au rendez-vous avec le cycle cinématographique organisé par l’Institut Cervantès de Rabat et intitulé «A destiempo» (A contretemps). «Le cycle invite à la réflexion sur ce qui est éphémère de notre existence et la perception du passé, du futur et du présent», indiquent les organisateurs.
Après le film Hector inaugurant ce cycle le 7 octobre, le public aura droit à «Machuca» film réalisé par Andres Woods et qui sera projeté le 28 octobre. Il s’agit d’une comédie dramatique saluée par la critique comme étant un chef-d’œuvre du cinéma latino-américain. Ce film raconte l’histoire d’un jeune garçon nommé Pedro issu d’un bidonville. Il intègre un collège catholique huppé, à l’initiative idéaliste du Père Mac Enroe. Il y devient l’ami de Gonzalo, un enfant des beaux quartiers. Ils partageront un premier amour, des rêves de justice et un instinct de rébellion, alors que le climat politique et social du pays se dégrade. La projection du long-métrage «La noche del hermano» (La nuit du frère) du réalisateur Santiago García est prévue le 4 novembre. Ce film raconte l’histoire d’un jeune homme dont la jeunesse est brutalement ébranlée par l’assassinat que son frère aîné, Alex, a commis contre ses parents.
Le film argentin «La niña santa» (La fille sainte) d’Andrés Gerszenzon sera aussi projeté lors de ce cycle cinématographique, le 11 novembre. Ce film a décroché le grand Prix de la Semaine internationale de la critique à Cannes en 2007. Le 16 décembre, les cinéphiles pourront voir le film uruguayen «El baño del Papa» (Le bain du Pape) du réalisateur Enrique Fernández. Il a obtenu le Prix du jury à la Mostra de São Paulo en 2007 et le Prix Horizontes lors du Festival de San Sebastian en 2007.
Le film «Exploradores» (Explorateurs) de Joe Dante nous emmènera chez les extraterrestres le 23 décembre. C’est l’histoire de trois jeunes garçons fascinés par les extraterrestres qui parviennent à mettre au point un vaisseau spatial et partent à la rencontre des aliens… Le film espagnol intitulé «El otro lado de la cama» (L’autre côté du lit) d’Emilio Martínez-Lázaro, clôturera ce cycle de cinéma. Par ailleurs, et en parallèle à ces projections, est prévu un atelier d’écriture de scénario cinématographique les 1er et 3 décembre dirigé vers tous ceux qui s’intéressent au processus de création préalable au tournage.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *